Belgique | À cause de la crise énergétique, les hôtels Van der Valk augmentent le prix de leurs chambres

«Si on ne les bouge pas, on peut vite fermer». Bert Wohrmann, le patron du groupe Van der Valk en Wallonie (sept établissements) encaisse ce nouveau coup avec philosophie. Il va même créer d’autres hôtels...

credit Van der Valk

Après la pandémie et la grande démission, l’hôtellerie doit faire face à la crise énergétique et à l’inflation galopante.

Face à ces nouvelles contraintes, le patron des hôtels Van der Valk, Bert Wohrmann, a décidé d’augmenter de 5% le prix de ses chambres en Wallonie. Lire l’article complet sur SudInfo (réservé abonnés)

- Publicité 4 -