jeu 8 décembre 2022
3.9 C
Paris

Belgique | Anne-Sophie Wohrmann, une étoile dans la galaxie Van der Valk !

Le site Max-Sud Info est allé à la rencontre d'Anne-Sophie Wohrmann, agronome de formation mais désormais hôtelière par passion !

Must read

Entretien réalisé par Charlotte Vanveber et à découvrir en intégralité sur le site Max

Anne-Sophie, l’aventure Van der Valk a débuté pour vous avec l’ouverture de l’hôtel de Verviers…

Anne-Sophie Wohrmann : Personnellement, c’est le début de ma vie. Je viens de Nivelles et avec mon mari Marco, on a tout quitté pour venir là. On a ouvert en 2009 à Verviers et on y a mis tout notre cœur, toute notre âme. On était très innocents. On avançait tête baissée, on a bougé des montagnes, on allait toquer aux portes avec nos bottes de chantier. Ça n’a pas été facile mais cet hôtel, c’est notre bébé.

C’est un métier dans lequel vous tombez un peu par hasard, au contraire de votre mari qui fait partie de la dynastie Van der Valk…

Anne-Sophie Wohrmann : Oui. J’avais commencé des études en agronomie. Avec mon mari, on est ensemble depuis nos 17 ans. Mais ce n’est pas une obligation dans sa famille de suivre la lignée. Nous, on était parti sur autre chose. J’étais encore étudiante, j’ai toujours travaillé très jeune et quand j’ai rencontré mon futur mari je me suis dit: «pourquoi ne pas travailler avec lui, à l’hôtel Van der Valk de Nivelles?». On s’est dit que si ça nous plaisait, l’hôtellerie, on continuerait… Et mon beau-père a eu le projet de Verviers. (…) Lire l’intégralité de l’entretien sur le site de Max

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »