mar 23 juillet 2024,
23 C
Paris

Économie | Christian Louboutin, actionnaire « Experimental Group »

L'arrivée de Christian Louboutin au capital de l'Experimental Group témoigne d'une véritable tendance.

À lire

La Tribune de l’Hôtellerie
La Tribune de l’Hôtelleriehttps://latribunedelhotellerie.com
Le portail francophone dédié aux dirigeants du secteur de l'Hôtellerie Restauration internationale. Une tendance, une ouverture, une nomination ? La Tribune de l'Hôtellerie ! Pour tout connaître, tout voir et tout anticiper. #Actualités hôtelières #Hospitality News #Actualité hôtellerie

Après sa première incursion dans l’hôtellerie que nous relations en février 2023, l’arrivée de Christian Louboutin au capital de l’Experimental Group ( actionnaire minoritaire, il rejoint les actionnaires de référence que sont Jean Moueix et surtout, Brookfield Asset Management) représente, en dehors de l’évidente portée médiatique, un événement capitalistique -mineur- qui temoigne d’une véritable tendance : celle de l’arrivée de groupes dédiés au Luxe dans l’univers hôtelier.

Augmentation de la visibilité, cross-marketing, l’hôtellerie « instagrammable » est un accélérateur en matière de diffusion et de distribution pour des acteurs du luxe à la recherche de relais de croissance en pleine crise du retail et dans un contexte économique relativement instable.

« Dans cette logique de recherche à « tout prix » de visibilité, les plages et clubs privés deviennent les terrains de jeux des grandes maisons de couture : Fendi for Puente Romano Beach Resort à MarbellaMissoni aux Maldives, Valentino au Palazzo Avino en Italie, Louis Vuitton à Huangcuo Beach sur l’île de Xiamen, en Chine, Dolce & Gabbana, Gucci, Dior, Jacquemus, ou bien encore Armani sur les plages de Ramatuelle et j’en oublie ! Du « cross-marketing » bien orchestré. » Source LTH

Entre plages re-designed, merchandising « sur mesure », hôtels éponymes (pour les marques de luxe – hôtel LVMH, hôtel Karl Lagerfeld, hôtel Armani, hôtel Bulgari….), l’hôtellerie inscrit le Luxe au quotidien, si proche et si loin à la fois !

Dans cette logique « win-win », l’hôtelier bénéfice largement de cette visibilité accrue , tant sur son positionnement marketing que sur le plan économique (↑ du TO et des tarifs).

 Et c’est bien là le but de l’opération : par le développement de sa visibilité et sa présence dans le paysage urbain, « le Luxe se renforce dans cette volonté mercantile d’une consommation exceptionnelle pour des gens ordinaires tout en maintenant l’illusion -ou la réalité- d’une consommation ordinaire pour des gens exceptionnels » ! LTH

 

 

- Publicité -spot_img
spot_img

Dernières infos