lun 30 janvier 2023
5.2 C
Paris

Droit du travail | Arrêté d’extension d’un avenant à la CCN des hôtels, cafés, restaurants HCR

Le ministre du travail, de l’emploi et de l’insertion, a étendu, par arrêté du 14 novembre 2022, publié le 22 novembre 2022, les dispositions de l’avenant n° 30 du 31 mai 2022 relatif à la classification, conclu dans le cadre de la convention collective nationale des hôtels, cafés, restaurants du 30 avril 1997 (IDCC 1979).

Must read

Les dispositions de l’avenant sont désormais applicables à tous les employeurs et tous les salariés compris dans le champ d’application de ladite convention collective nationale.

A défaut d’accord prévu à l’article L. 2241-5 du code du travail, précisant la périodicité, les thèmes et les modalités de négociation dans cette branche, l’accord est étendu sous réserve du respect de l’obligation de prendre en compte lors de la négociation sur les classifications l’objectif d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et de mixité des emplois.
Le 1er alinéa de l’article 7 est étendu sous réserve du respect des dispositions de l’article L. 2261-7 du code du travail.


Les Principales évolutions de la grille
  1. Le positionnement des apprentis, la reconnaissance des qualifications/diplômes et la réactualisation des emplois repères…

Cette nouvelle grille a pour but d’adapter les classifications à la réalité de tous les emplois de la branche professionnelle en tenant compte des spécificités de chaque fonction.

• Elle détermine le niveau et l’échelon du salarié (5 niveaux déclinés chacun en 3 échelons, y compris désormais pour le niveau IV) selon le principe de critères classants précis prenant en compte son autonomie, ses qualifications, ses aptitudes techniques et l’animation d’équipe, le cas échéant. Un tableau des postes « classés » a été établi sur 73 emplois repères afin de guider les entreprises dans la mise en place de leur propre classement, (en PJ le tableau des critères classants ainsi que le tableau des emplois repères).

• Elle réaffirme la reconnaissance et le positionnement des qualifications (certifications et diplômes) dans la branche : Un salarié, titulaire d’un diplôme ou d’un certificat de qualification professionnelle (CQP) ou d’un titre à finalité professionnelle, devra être classé à la spécialité du diplôme, CQP / TITRE obtenu, (en PJ le tableau des diplômes, CQP/TITRE reconnus par la branche).

• Afin de valoriser l’apprentissage au sein de la branche et attirer les jeunes dans nos métiers et nos formations qualifiantes, les apprentis sont positionnés dans la grille de classification sur le niveau 1 et classer en fonction de leur âge et de leur ancienneté dans le contrat :

Niveau / Echelon de la grille de classification
Niveau 1
Échelon 1 Échelon 2 Échelon 3
Age de l’apprenti 1ère année 2ème année 3ème année
De 16 à 17 ans 27% 39% 55%
De 18 à 20 ans 43% 51% 67%
De 21 ans et plus 53% 61% 78%
De 26 ans et plus 100%

La rémunération des apprentis est exprimée en pourcentage du minimum conventionnel ou, si c’est plus favorable, en pourcentage du SMIC.

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »