Accueil Monde

Espagne, horizon 2028 | La location d’appartements de vacances bientôt interdite à Barcelone !

Barcelone, l'une des principales destinations touristiques espagnoles, a annoncé vendredi qu'elle interdirait la location d'appartements aux touristes d'ici 2028, une mesure drastique inattendue alors qu'elle cherche à maîtriser la flambée des coûts du logement et à rendre la ville vivable pour les résidents.

Placa Reial in Barcelona, Spain @ credit Depositphotos
Placa Reial in Barcelona, Spain @ credit Depositphotos

Le maire de la ville, le socialiste Jaume Collboni, a déclaré que d’ici novembre 2028, Barcelone supprimera les licences des 10 101 appartements actuellement autorisés à être loués à court terme.

On le sait, le boom des locations de courte durée à Barcelone, la ville la plus visitée d’Espagne par les touristes étrangers, a entraîné une augmentation des loyers de 68% au cours des dix dernières années (avec en « prime », une augmentation de 38% du prix des appartements populaires).

« L’accès au logement est  devenu un facteur d’inégalité, en particulier pour les jeunes ». Jaume Collboni

Le gouvernement local a ordonné la fermeture de 9 700 appartements touristiques illégaux depuis 2016 !

Une mesure qui devrait générer un boom des ouvertures d’hôtels et augmenter les taux d’occupation des établissements existants : entre 2015 et 2023, la précédente mandature d’extrême gauche avait bloqué les d’ouvertures de nouveaux établissements hôteliers…

Alors adieu Airbnb à Barcelone ?

À suivre.