jeu 8 décembre 2022
3.9 C
Paris

Île Maurice | L’hôtellerie américaine attire les travailleurs mauriciens

Alors que l’hôtellerie fait face à un manque de maind’œuvre, au point où les autorités contemplent l’option de recruter des travailleurs étrangers, les Mauriciens, eux, se tournent vers les opportunités qu’offrent les États-Unis dans ce secteur. Vivre et être payé comme un Américain, avec des conditions de travail attrayantes et des opportunités de grandir dans ce secteur sont autant de raisons qui poussent les Mauriciens à tenter le rêve américain.

Must read

Think Recruitment a tenu une rencontre samedi dernier avec des partenaires américains venus dans le cadre d’un programme de recrutement. Le but : recruter de jeunes mauriciens pour des stages et des emplois dans des groupes hôteliers aux États-Unis. Lors de cet exercice, une trentaine de Mauriciens ont été sélectionnés pour un stage ou un emploi qui débute en janvier 2023 aux États-Unis.

Pour plusieurs jeunes diplômés ayant quelques années d’expérience dans le domaine, c’était une occasion à ne pas rater. Les États-Unis représentent une terre d’opportunités pour ces jeunes Mauriciens qui se disent déçus de l’évolution de ce secteur à Maurice. Des emplois et des stages sont à pourvoir dans de grands groupes hôteliers aux États-Unis, notamment Hilton Hotels & Resorts, MICHELIN Guide, Radisson Blu Hotels & Resorts et Marriott International, souligne Berthy Ramdoo, le directeur des opérations de Think Recruitment. Les Mauriciens seront placés dans différents postes et départements : cuisine, Food & Beverages, Housekeeping et Front Office.

Les salaires proposés sont de 10 à 32 dollars de l’heure, soit en moyenne Rs 125 000 par mois. La durée du contrat est de 12 à 18 mois. Pour les frais de logement, ils sont pris en charge par certains hôtels. La limite d’âge pour postuler est de 35 ans. Les candidats bénéficieront d’une assistance une fois sur place afin de faire de cette expérience un succès professionnel et personnel.

Promotion

Dans le passé, des centaines de Mauriciens se sont rendus aux États-Unis pour y travailler. Dans un premier temps, ils ont un contrat d’un an, et sont tenus de revenir au pays par la suite. Deux ans après leur retour, ils peuvent postuler pour un autre type de visa, qui leur permet de signer un contrat avec un établissement hôtelier et d’y travailler pendant plusieurs années.

Berthy Ramdoo explique que l’opportunité de travailler ou de faire un stage dans un hôtel américain est une aubaine pour un Mauricien dans ce domaine car cela lui permet d’avancer dans sa carrière. «Un Mauricien qui part pour un stage en tant que Front Desk revient avec les compétences d’un superviseur. Il doit être automatiquement promu», souligne Berthy Ramdoo. Une fois partis, ils sont nombreux à poursuivre leurs démarches afin de pouvoir obtenir un emploi à plein temps.(…) Lire la suite sur L’express

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »