mar 31 janvier 2023
3.5 C
Paris

Maroc | Quand les Marocains s’emparent des « reviews » sur les réseaux sociaux

Entre cafés, restaurants, lieux de sortie ou de détente, les comptes de recommandations sont de plus en plus présents sur les réseaux sociaux. Plus attractifs et séduisants que des sites web, certains Marocains s’emparent des «reviews» sur leurs réseaux sociaux.

Must read

ls sont plus d’une centaine à être suivis pour leurs recommandations culinaires ou de lieux de sortie. Certains comptes marocains comptent des milliers d’abonnés et servent à partager des lieux agréables, peu chers et esthétiques.
@ credit Amani El Kahlaoui linkedin

Amani El Kahlaoui a 25 ans, en plus d’être chargée de formation dans un laboratoire à Casablanca, elle est aussi responsable depuis plus d’un an et demi, d’un compte de recommandations TikTok, «ManyplacesCasa» comptabilisant plus de 2 millions de vues, ainsi que d’un compte Instagram de «reviews» comptant presque 100.000 abonnés.

«Il y a 1 an et demi, l’idée m’est venu de partager mes bons plans à Casablanca. Ce n’est qu’après que j’ai commencé à élargir à l’ensemble Maroc. Je me suis dit, tant qu’à sortir et découvrir, autant partager et en faire profiter tout le monde», se rappelle la jeune femme.
Tout comme elle, Jamil Najib, créateur de vidéo, tient un compte Instagram de recommandation s’élevant à 140.000 abonnés. On peut également retrouver « Reda
Food Review, la page d’évaluation la plus suivie avec 200.000 abonnés, qui teste, recommande ou déconseille certains restaurants au Maroc.

Aller au-delà du site traditionnel
Partager des lieux et lire des avis sur des restaurants ou cafés fait déjà partie des principaux services des plateformes telles que TripAdvisor. Mais les «reviews» sous forme de vidéos sur les réseaux sociaux sont plus attractifs, faciles d’accès.
Selon Amani El Kahlaoui, «la principale différence entre les sites internet et les recommandations sur les réseaux sociaux, c’est la facilité d’accès aux « reviews » sur Instagram ou TikTok». En effet, ses vidéos sont accompagnées de voix-off et durent entre 15 et 30 secondes.
«En allant sur ma page, par exemple, on peut consulter directement tous les lieux à tester et lire des conseils hebdomadaires. Il y a aussi une certaine relation de confiance qui se crée lorsque les gens essaient mes recommandations et sont satisfaits. C’est un cercle vertueux», explique la créatrice de «Manyplaces Casa».
Il existe en effet un certain délaissement de sites traditionnels de la part des jeunes utilisant les réseaux sociaux. Le format vidéo et la confiance placée dans certaines pages valent parfois plus que certains sites dédiés aux recommandations.
«Je n’ai pas le réflexe d’aller sur une page internet pour trouver un bel endroit à Casablanca par exemple. Je vais sur les réseaux sociaux comme Instagram pour voir les recommandations de lieux», explique Chaimaa, une étudiante en droit de 22 ans. Et de poursuivre : «Je préfère voir les photos et vidéos des comptes de recommandations, quitte à enregistrer la publication pour tester plus tard».
Entre la passion et l’étiquette de l’influenceuse
«Avant de créer le compte « Manyplaces Casa », je me demandais ce que je pouvais faire pour m’épanouir un peu plus au quotidien. Puis j’ai pensé à ce que j’aimais : manger et aller au restaurant», explique sa créatrice. (…) Lire la suite sur Yabiladi
SourceYabiladi
- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »