lun 30 janvier 2023
5.2 C
Paris

Ouverture Restaurant | Un nouveau concept de Maison urbaine ouvre ses portes à Bordeaux

Bordeaux, nouvelle capitale des adresses branchées ? Le groupe Merci Marcel en est convaincu et lance enfin son concept dans l'hexagone. Véritable Maison urbaine située en plein cœur de Bordeaux, French House s’annonce comme le nouveau lieu cosmopolite pour bien manger, bien boire et bien se retrouver. Bar de quartier, bureau nomade, déjeuner entre collaborateurs, bar à cocktails pour lancer une soirée entre amis, French House est un lieu qui s’adapte aux besoins des citadins contemporains aux vies à multiples facettes. A savourer sans modération depuis le 5 décembre.

Must read

Pour Marie-Charlotte Ley et Antoine Rouland, les fondateurs du groupe Merci Marcel, l’ouverture de French House signe la concrétisation d’un projet de 2 ans. Après avoir conquis Singapour avec 6 établissements, le duo investit le marché français en posant ses valises à Bordeaux. Tout en gardant les fondamentaux de l’esprit Merci Marcel, cette Maison urbaine revendique fièrement sa propre identité avec charme et authenticité.

Bienvenue à la Maison

Au n°7 de la Place Puy Paulin, French House s’installe au cœur de Bordeaux, dans un bâtiment historique et somptueux de 650 m². Un immeuble à la façade en pierre blonde bordelaise, arche élégante et immenses baies vitrées. L’entrée ouvre sur un espace client baigné de lumière naturelle de 450 m² réparti entre le rez-de-chaussée et le premier étage.

Ce nouveau hot spot bordelais, lieu de socialisation entre bureau et domicile, est ouvert de 8h30 à minuit, 7 jours sur 7. A l’abri de l’effervescence de la rue de la Porte Dijeaux et du Cours de l’Intendance, French House s’implante place Puy Paulin et s’en imprègne complètement pour en faire un lieu ouvert sur le quartier. Un espace au design décontracté et fonctionnel, autant pour les Bordelais que pour les visiteurs de passage, la clientèle d’affaires, les digital nomades, les foodies, coffee addicts et familles avec enfants.

Sur deux étages, la décoration des espaces communs a été imaginée comme un hommage aux drugstores parisiens des années 70, lieux innovants et accueillants, à toute heure de la journée. Elaboré en collaboration avec le cabinet LA.M Studio, l’identité du lieu reprend l’esprit du décorateur de l’époque, Slavik: lumières intenses, peintures laquées, épaisses moquettes et jeux de miroir. Partout on y trouve des touches végétales qui donnent un goût d’exotisme à la maison ainsi que des pièces de designer chinées comme les fauteuils Alkyde Giancarlo Piretti, le canapé Sandra de Annie Hiéronimus et des chaises 75 de Niels O. Møller pour une ambiance Seventies. Despièces plus contemporaines de The Socialite Family ou Sika design viennent compléter le décor. Les couleurs chaudes, le placage bois couleur noyer, les voilages, la lumière feutrée et les playlists éclectiques idéalement dosée tout au long de la journée font se sentir comme à la maison.

Au rez-de-chaussée, un premier bar côtoie un espace salon, des fauteuils confortables, des tables basses, des banquettes pour déjeuneret de grands canapés. Un lieu pour venir travailler ou se détendre pendant une pause ou un rendez-vous. Au premier, une ambiance plus tamisée laisse place aux cocktails, boules à facette et photomaton vintage pour immortaliser la soirée. Un grand bar à spiritueux partage l’étage avec des banquettes aux velours côtelés pour des soirées autour de grandes tablées.

French House consacre aussi une place importante aux collaborations artistiques et a fait appel à Mabille & Chaumette, agence artistique basée à Paris, Bordeaux, Hong-Kong et Singapour pour célébrer sur ses murs artistes locaux et internationaux. La maison accueillera expositions, vernissages et œuvres d’artistes variés. Pour compléter l’ancrage bordelais, une œuvre d’art autour du moiré, effet de contraste qui rappelle le monde du virtuel dans lequel nous vivons et l’esthétique de la télévision de notre enfance, a été commandée à l’artiste Claire Pasquier qui travaille cette technique depuis plusieurs années, dans ses différents studios de Bordeaux à San Francisco.

Une carte à déguster à toute heure de la journée

A toute heure, French House est synonyme de bons moments à vivre et à partager.

On y trouve une cuisine authentique, créative et accessible à base d’ingrédients locaux et de saison. Pas moins de 4 menus différents pour rythmer la journée. Entre chocolatine, œufs bio et  energy toasts, la carte du petit-déjeuner mixe tradition et inspiration anglo-saxonne. La carte du déjeuner séduit amateurs de healthy food et gourmets avec ses salades et ses plats cuisinés qui surfent sur la vague bistronomique (lieu noir fumé maison, polenta crémeuse aux shitakés grillés, ceviche de dorade…). L’après-midi, on craque pour les cookies bio de Be my cookie ou les croquettes de comté au charbon vegetal, le tout accompagné d’un thé ou d’un cocktail maison. Lesoir, on se laisse surprendre par un effiloché de porc à la bière, des courges rôties et granola au curry breton, ou le parmentier de canard revisité. Le week-end venu, la carte brunch intègre les best-sellers de la semaine dans une offre élargie.

La carte des vins, propose plus de 90 références de superbes appellations provenant de petits domaines indépendants, travaillant en bio ou en biodynamie. La carte des cocktails concoctée par Symbiose bordeaux, un des meilleurs bars à cocktails de la scène nationale, offre des cocktails emblématiques et créatifs.

French House a également développé avec les équipes de Café Piha, torréfacteur bordelais, un café exclusif de terroir aux grains fraichement torréfiés. Les amateurs de lattes ne sont pas oubliés avec une gamme bio et vegan de superlattes, golden, matcha, sésame noir et charbon végétal.

Un développement sur deux continents

Avec Merci Marcel, créé à Singapour en 2017, Marie-Charlotte Ley et Antoine Rouland ont développé un groupe de restauration et de lieux lifestyle à succès. Cinq ans après le lancement du concept, le groupe gère 6 établissements dans la cité-état.

En Asie, le groupe Merci Marcel emploie près de 120 personnes et annonce un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros en 2022. Côté français, l’ouverture du premier French House à Bordeaux a entraîné l’embauche en local d’une cinquantaine de salariés.

Si le groupe va ouvrir son 7ème établissement à Singapour au printemps 2023, le lancement bordelais est la première étape d’une stratégie de développement européen pour les deux entrepreneurs passionnés. Après Bordeaux, French House compte accélérer sa croissance et explorer de nouveaux horizons.

Communiqué de presse

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »