ven 3 février 2023
10.2 C
Paris

« Paul Bocuse » : le nom du célèbre chef au cœur d’une querelle entre son école et son fils

Le torchon brûle entre Jérôme Bocuse, l’héritier du cuisinier du siècle Paul Bocuse, et l’Institut Paul Bocuse, une école fondée par son père. Au cœur du conflit judiciaire, la question de l’utilisation du célèbre patronyme.

Must read

Qu’en penserait le truculent chef Paul Bocuse, surnommé le « cuisinier du siècle », décédé il y a quatre ans ? Une féroce bataille juridique oppose désormais son héritier, Jérôme Bocuse, à son ancienne école, l’Institut Paul Bocuse, qui se déchirent sur la question de l’utilisation du célèbre patronyme. Le chef avait accepté en 2002 d’accoler son nom à l’école des arts culinaires et de l’hôtellerie d’Écully (Rhône) pour la dynamiser. Présidé à sa création en 1990 par Paul Bocuse, l’établissement avait rencontré d’importantes difficultés financières avant sa reprise en 1998 par Gérard Pélisson, le cofondateur du géant de l’hôtellerie Accor.

Vingt-quatre ans plus tard, l’Institut, chapeauté par une association, est devenu une impressionnante machine de guerre, avec 1 400 étudiants, formés sur dix campus, destinés à faire partie de l’élite de la cuisine et de l’hôtellerie. Une montée en puissance soutenue par la fondation G & G Pélisson, pour Gérard et son neveu Gilles, le patron de TF1. Dirigée depuis 2015 par Dominique Giraudier, l’ancien directeur général du Groupe Flo, l’un des leaders de la restauration française, l’association compte désormais une filiale dédiée à l’innovation et développement et une autre consacrée à l’exploitation des établissements d’application des élèves, comme l’hôtel Royal Lyon Mgallery, l’Institut Restaurant ou encore le Saisons Restaurant, une étoile au guide Michelin.

SourceMarianne
- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »