mer 24 juillet 2024,
14.7 C
Paris

Plein Air | Le rachat du groupe Vacanceselect par le groupe ECG autorisé par l’Autorité de la concurrence

Perspectives | Nous l'annonçons depuis plusieurs mois : les mégafusions des prochaines années vont concerner au niveau mondial, l'hébergement de plein air avec à terme, dans un second temps, l'intégration de l'hébergement de plein air par les groupes hôteliers internationaux !

À lire

La Tribune de l’Hôtellerie
La Tribune de l’Hôtelleriehttps://latribunedelhotellerie.com
Le portail francophone dédié aux dirigeants du secteur de l'Hôtellerie Restauration internationale. Une tendance, une ouverture, une nomination ? La Tribune de l'Hôtellerie ! Pour tout connaître, tout voir et tout anticiper. #Actualités hôtelières #Hospitality News #Actualité hôtellerie

Annoncé par la LTH en juillet 2022, ce rapprochement à 1 milliard était examiné par l’Autorité de la concurrence. 

Deux nouveaux marchés identifiés par l’Autorité

Cette décision a tout d’abord été l’occasion pour l’Autorité de la concurrence de s’intéresser à deux nouveaux marchés. D’une part, l’Autorité a identifié un marché de l’activité de tour-opérateur consistant, pour un camping, à mettre à disposition d’un camping tiers (dit « tour-opérateur ») certains de ses emplacements pour que cet opérateur tiers les exploite pour son propre compte.

Vacanselect est basée à Montpellier (34), présent sur plus de 500 campings en Europe (France, Italie, Espagne, Portugal, Croatie, Pays Bas, Allemagne et Autriche) exploite 30 000 emplacements, compte 2 000 collaborateurs répartis dans 8 pays et réalise un CA de 250 M€.

 

European Camping Group (ECG) est basée à Aix-en-Provence (13), présent sur plus de 1300 campings en Europe (France, Italie, Espagne, Croatie, Autriche, Suisse, Pays-Bas, Luxembourg, Allemagne, Portugal) exploite 23 000 mobile-homes, compte 2 000 collaborateurs et réalise un CA de 350 M€.

 

D’autre part, l’Autorité a envisagé un marché des services d’agences de voyage en ligne spécialisés dans les offres camping, en raison de l’existence d’une demande spécifique des campings pour ce type de services.

L’Autorité s’est fondée, pour ce faire, sur les informations récoltées par le biais de tests de marché et d’entretiens réalisés auprès des campings concurrents des parties.

Dans ce dossier, l’Autorité s’est surtout concentrée sur les marchés de l’exploitation d’emplacements de campings. Compte tenu de l’activité des parties, l’essentiel de l’analyse a porté sur le marché de l’exploitation d’emplacements de campings de passage équipés, en particulier pour son segment haut de gamme. Les informations recueillies auprès des tiers ont permis d’établir que les résidences de tourisme, les villages-vacances et les parcs résidentiels de loisirs constituent des alternatives crédibles aux emplacements de passage équipés situés dans des campings haut de gamme (3, 4 et 5 étoiles).

S’agissant des marchés géographiques, les échanges avec les tiers ont également confirmé la nécessité d’une analyse locale des effets de l’opération sur les marchés de l’exploitation d’emplacements de campings. En effet, les consultations des opérateurs du secteur ont indiqué, qu’au niveau local, le marché géographique pertinent était de 10 km pour les campings situés dans les stations balnéaires, sur le littoral, en bord de mer/océan/lac et en ville. Les tests de marché ont enfin indiqué que ce marché était de 30 minutes pour la montagne,  la Corse et  la France intérieure.

L’Autorité a considéré qu’il existait des risques d’atteinte à la concurrence sur les marchés de l’exploitation d’emplacements de campings au niveau local.

Pour résoudre les problèmes de concurrence identifiés, ECG s’est engagé à céder un camping situé dans la zone des Prés du Verdon et à conclure un contrat avec un camping tiers pour l’exploitation de 27 emplacements de passage équipés haut de gamme dans la zone de La Croix du Vieux Pont.

Communiqué de presse

- Publicité -spot_img
spot_img

Dernières infos