sam 13 juillet 2024,
18.7 C
Paris

Restaurants : pourquoi l’addition va-t-elle augmenter dans les prochaines semaines ?

Face à la flambée des prix des matières premières et de l'énergie, les restaurateurs n'ont pas d'autre choix que d'augmenter les tarifs sur leur carte.

À lire

La Tribune de l’Hôtellerie
La Tribune de l’Hôtelleriehttps://latribunedelhotellerie.com
Le portail francophone dédié aux dirigeants du secteur de l'Hôtellerie Restauration internationale. Une tendance, une ouverture, une nomination ? La Tribune de l'Hôtellerie ! Pour tout connaître, tout voir et tout anticiper. #Actualités hôtelières #Hospitality News #Actualité hôtellerie

Vous l’avez peut-être déjà remarqué en allant au restaurant : l’addition est parfois plus salée qu’il y a encore quelques semaines. Les établissements augmentent leurs prix et il va falloir s’y habituer. Selon l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH), au moins 80% d’entre eux vont relever leurs tarifs.

Le chiffre du syndicat n’est pas officiel, plutôt établi sur un ressenti, mais est confirmé par de nombreux restaurateurs contactés par RTL : deux euros d’augmentation en moyenne. En cause, l’augmentation de tous les prix, notamment ceux de l’énergie et des matières premières, mais aussi la revalorisation de la grille salariale de la profession survenue il y a trois semaines.

Parmi les produits qui flambent, on retrouve le mouton, le porc, le bœuf, la truite et le saumon d’élevage ou encore la volaille. Tous ont un point commun : ils sont tous nourris aux céréales. Le dernier exemple subit même un double effet avec l’augmentation des prix de l’alimentation et la grippe aviaire. Quand nourrir une poule ou une vache coûte plus cher, cela fait également grimper les prix des œufs, de la crème, du lait et du beurre. L’explication se trouve en Ukraine, avec l’explosion du cours des céréales depuis le début de la guerre. (…) Lire la suite sur RTL

- Publicité -spot_img
spot_img

Dernières infos