Suisse | Philippe Chevrier: « Avant d’ouvrir un restaurant, il faut savoir qui on va mettre dedans »

Dans un entretien accordé par Philippe Chevrier à la RTS, le chef doublement étoilé (**, 19/20 Gault & Millau) revient sur les préoccupations du Chef d'entreprise qu'il est. Avec 7 restaurants, il emploie près de 130 salariés.

Philippe Chevrier @credit philippe-chevrier.com

Toutefois, Philippe Chevrier, le chef du Domaine de Châteauvieux,  évoque la nécessaire passion pour exercer un métier en cuisine ou en salle.

Son premier conseil est de bien savoir s’entourer

« Je compare toujours mon métier à un sport d’équipe » , « il est primordial, avant d’ouvrir un restaurant, de savoir qui on va mettre dedans.(…)  » sont les leçons qu’il tire de sa propre expérience.

La nécessaire « ambition mesurée »

Ouvrir demande du recul.  « C’est comme quand on mange, il faut digérer. J’ai ouvert 14 restaurants, mais c’est sur 36 ans. Et à chaque fois que j’ai ouvert, j’avais à disposition avec moi des personnes solides pour tenir mes affaires », souligne-t-il.

Pour lui, l’un des intérêts majeurs de la multiplicité des enseignes c’est l’effet économies d’échelle !

Il ajoute dans cet entretien « Cela me donne une crédibilité face aux fournisseurs et la possibilité d’avoir des prix plus intéressants face à la concurrence »

Extrait et résumé de l’entretien accordé à RTS

- Publicité 4 -