Tribune Libre | La fin annoncée de « l’Abandon de poste », une fausse bonne nouvelle !

Si la fin de l'indemnisation de l'abandon de poste au titre de l'assurance chômage peut paraître logique, cela risque de devenir à terme, un véritable nid à contentieux !

Dans un article publié par le Journal Sud Ouest du 8 octobre 2022, on évoque un futur « nid à contentieux ». Sur le plan juridique, le passage de l’abandon de poste à « la démission présumée » est une aberration puisque, tous les DRH le savent, « la démission ne se présume pas » !

De plus, on risque de voir à terme des comportements outranciers pour « forcer » la décision de l’employeur ou bien encore, une augmentation considérable des arrêts maladie ou autres situations couvertes par une indemnisation. Ainsi, un transfert de charges risque de s’opérer entre Assurance Chômage et CPAM. Et les prud’hommes risquent d’être pris d’assaut !

En somme, une décision hâtive qui risque de coûter beaucoup plus cher non seulement à la société française mais également à l’entreprise !

- Publicité 4 -