Accueil Hôtellerie

Villa M à Paris, Accor à la manœuvre ?

Cet établissement ouvert il y a un peu plus d'un an, propriété de Pasteur Mutualité, est sans aucun doute une réussite stylistique. Passée l'ouverture, cap est désormais mis vers la rentabilité de cet ambitieux projet et pourquoi pas dupliquer le concept.

Villa M @ credit Googlemaps

On le sait, opérer un établissement hôtelier est un métier et ne s’improvise pas. Pour ‘remplir un établissement’ et le rentabiliser, l’apport d’une compagnie bénéficiant d’une implantation internationale, d’une distribution éprouvée et  d’une  marque à forte notoriété est souvent nécessaire. Ce support est d’autant plus nécessaire que l’hôtel est jeune, sans enseigne forte,  positionné sur le segment Premium ou Luxe ou bien encore, sur une destination ou un quartier singulier.

L’arrivée de Paris Society (Accor) (et d’une partie de l’équipe de l’Abbaye des Vaux de Cernay  début 2022) au sein de Villa M relève de cette logique de marque. Positionné sur  » l’eatentertainment », Paris Society ambitionnait de  positionner le produit sur un segment CSP+ et d’y apporter également un côté « lifestyle » avec rooftop et autres recettes de son succès.

Cependant, cette arrivée opportune au sein d’un établissement hybride semble avoir ajouté une touche de complexité au millefeuille : espace coworking géré par une société X, espace fitness par une société Y, centre de prévention au sous-sol , chambres de l’hôtel opérées en propre et restauration relevant désormais de Paris Society.

Situé dans l’ancien paquebot de Pasteur Mutualité, l’hôtel propriété du premier groupe d’assurances destiné aux professionnels de santé, a coûté prés de 35 millions d’euros. Transformé par le designer vedette Philippe Starck et les architectes de l’agence Triptyque, le bâtiment du « soigner mieux » et du « vivre mieux » s’étend sur une superficie de 8.000 mètres carrés

« Imaginer une villa Médicis entièrement tournée vers le bien-être, l’individu. Un lieu hybride capable de prendre soin de nos besoins essentiels: bien dormir, bien manger, travailler, échanger, respirer, créer, se dépenser, innover, se soigner, apprendre, s’émerveiller, rêver. Un havre holistique conçu pour les soignants et ouvert à tous; 8 000 m2 au cœur de Paris pensés par Groupe Pasteur Mutualité, dédiés à la santé, à l’hospitalité et au mutualisme de demain. » @ source Dossier Presse Villa M 2021

Si l’on peut parler d’hôtel hybride quant aux prestations offertes, du côté opérationnel on peut facilement imaginer les difficultés de sa gouvernance.

En effet, gérer un tel mikado nécessite non seulement du doigté mais un vrai sens de l’équilibre.

Charles André, Directeur de Cabinet auprès de la Direction Générale Villa M et Groupe Pasteur Mutualité , est certainement un homme très occupé tant la complexité est grande.

Dernier rebondissement en date, le départ acté et récent de l’hôtelier opérationnel Jérôme Bourdais, directeur depuis l’ouverture de  l’établissement.

Selon les dernières rumeurs, Accor semble s’être invité définitivement dans le jeu et devrait pouvoir revendiquer prochainement la gestion complète de l’établissement hôtelier ce qui, il faut l’avouer, en simplifierait la gestion. Sous quelle enseigne ?  Pasteur Mutualité n’abandonnera certainement pas le nom si symbolique de Villa M mais pourrait se voir ajouter un « by… ».  Quoi qu’il en soit, l’exercice stylistique Villa M est réussi et devrait, à l’avenir, être dupliqué en province. À suivre.