mar 31 janvier 2023
3.5 C
Paris

Cas d’école | Comment le Skybar Paris a jugulé sa forte affluence avec succès

Juché au sommet de l’hôtel Pullman Paris Montparnasse, le Skybar Paris, bar à cocktails en rooftop extérieur, a instauré une réservation obligatoire et un montant minimum de dépenses pour maintenir sa qualité de service.

Must read

Au Skybar, il a fallu gérer le succès. Le magazine Business & Marchés analyse dans le détail ces mesures.

Extrait : « En sept mois, ce qui m’a surpris d’avoir reçu autant de monde, avec d’emblée plus de 300 personnes par soir. Je ne m’attendais pas à un tel raz-de-marée », confie Guillaume Guerbois, qui vient de quitter ses fonctions de bar manager – Jonathan Mirval, issu du Coya Paris, prendra la relève dans les prochains jours. (…)

Autre changement : un minimum de dépense de 50 euros est exigé : si l’addition se révèle inférieure à ce montant multiplié par le nombre de personne par réservation, la différence doit être réglée. Une carte bancaire est nécessaire pour réserver, afin de laisser une empreinte. Les tables, accessibles dans un délai de 15 minutes à compter de l’heure prévue, sont réservées pour un service d’au maximum 2 heures. Les réservations non-honorées ou décommandées moins de 24 heures à l’avance sont soumises à un débit de 50 euros. Une politique stricte,  (…) Article complet sur Business & Marchés

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »