lun 30 janvier 2023
9 C
Paris

En Suisse, cet hôtel zéro étoile vous promet de mal dormir

Les artistes conceptuels Frank et Patrik Riklin, inventeurs du concept Null Stern (zéro étoile) ont développé une suite « anti-idyllique », dans laquelle on profite d'un demi-sommeil pour réfléchir et se remettre en question, dans une chambre sans murs, située entre une route... et une station-service.

Must read

Une chambre avec lit double, deux tables de chevet, deux lampes. Que demander de plus ? Il faut avouer que des murs, un plafond et une porte ne seraient pas de refus. Cette chambre d’hôtel de Saillon, un village du sud de la Suisse, n’en possède pas. Pire, elle est située entre une station essence et une route cantonale.

Baptisée « anti-idyllique », cette « chambre » – si on peut dire – est tout de même proposée à 325 euros la nuit. À ce prix-là, pas de salle de bains, mais des toilettes à quelques pas. En revanche, sont compris une boisson de bienvenue avec « une planchette » de produits du terroir, des pâtisseries d’une boulangerie locale pour le petit déjeuner et le service d’un « majordome moderne ». Tout pour passer un excellent séjour, à condition de faire abstraction de la route et la station-service. Et de l’absence totale d’intimité.

Projet Null stern hotel

Baptisée « anti-idyllique », cette « chambre » – si on peut dire – est tout de même proposée à 325 euros la nuit. À ce prix-là, pas de salle de bains, mais des toilettes à quelques pas. En revanche, sont compris une boisson de bienvenue avec « une planchette » de produits du terroir, des pâtisseries d’une boulangerie locale pour le petit déjeuner et le service d’un « majordome moderne ». Tout pour passer un excellent séjour, à condition de faire abstraction de la route et la station-service. Et de l’absence totale d’intimité. (…) Lire la suite sur Le Figaro Voyages

SourceLe Figaro
- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »