mar 18 juin 2024,
17.9 C
Paris

France | McDonald’s accusé de «shrinkflation»

Dans de nombreux restaurants, l'augmentation de la matière première a contraint de nombreux professionnels à soit réduire les grammages, soit à augmenter les prix. Chez McDonald’s', on a créer désormais deux tailles pour un même sandwich, un "plus petit" que le "Big Tasty" original et un autre bien "plus gros", libre au franchisé d'en fixer le prix.

À lire

La Tribune de l’Hôtellerie
La Tribune de l’Hôtelleriehttps://latribunedelhotellerie.com
Le portail francophone dédié aux dirigeants du secteur de l'Hôtellerie Restauration internationale. Une tendance, une ouverture, une nomination ? La Tribune de l'Hôtellerie ! Pour tout connaître, tout voir et tout anticiper. #Actualités hôtelières #Hospitality News #Actualité hôtellerie

« Pour rappel le mot « shrinkflation » est formé de deux mots : « inflation » et « shrink », un mot anglais qui signifie « rétrécir » en français. En fait, cette pratique marketing consiste à masquer la hausse des prix des produits en réduisant les quantités dans un emballage semblable avec un prix de vente identique. » Source France Bleu

Avec l’apparition de ces deux nouveaux formats pour le Big Tasty en remplacement de l’original, produit phare de la marque américaine, la plupart des franchisés ont décidé de jouer le jeu en adaptant le prix à la baisse concernant le plus petit format et en majorant, bien évidemment, le deuxième plus gros. Cependant, certains  de ces franchisés ont maintenu le prix de l’original pour la version désormais beaucoup plus petite ce qui a entraîné un « bad buzz » quasi immédiat. Plus d’infos sur le site du Parisien

 

- Publicité -spot_img
spot_img

Dernières infos