Accueil Economie

Marseille : la transformation du J1 en temple des loisirs est sur les rails

Dévoilé l’été dernier, le projet de transformation du J1 vers une vocation de loisirs, baptisé « La Passerelle », est désormais sur les rails. Le Grand port maritime de Marseille a signé une promesse de convention d’occupation temporaire de 70 ans avec le groupement constitué autour de Vinci Construction.

Un hôtel Marriott de 130 chambres, répartis entre le R+2 et le R+3 (soit 6 500 m²), sera installé sur les deux derniers niveaux. Parmi les activités de loisirs et de remise en forme prévus figure la piscine installée le long du quai côté sud et un spa signé Deep nature.

C’est signé. Un an après que le projet de transformation du hangar le plus prisé de Marseille, le J1, a été dévoilé, le Grand port maritime de Marseille (GPMM) a signé une promesse de convention d’occupation temporaire d’une durée de 70 ans avec le groupement porteur du projet. Il s’agit de Vinci construction, ADIM Provence, sa filiale de développement immobilier, associés à la Banque des territoires du groupe Caisse des dépôts.

C’est signé. Un an après que le projet de transformation du hangar le plus prisé de Marseille, le J1, a été dévoilé, le Grand port maritime de Marseille (GPMM) a signé une promesse de convention d’occupation temporaire d’une durée de 70 ans avec le groupement porteur du projet. Il s’agit de Vinci construction, ADIM Provence, sa filiale de développement immobilier, associés à la Banque des territoires du groupe Caisse des dépôts.