ven 23 février 2024
8.7 C
Paris

Polynésie française | 2023, année record ?

L'année 2023 risque l'année de tous les records pour la Polynésie avec l'année 2023 est près de 260 000 touristes et surtout des revenus moyens en hausse vertigineuse pour les hôtels.

À lire

À Bora Bora, le prix moyen chambre dans les resorts de luxe en octobre 2023 était d’environ 1000 euros, un montant digne d’une capitale touristique européenne. Et le taux d’occupation n’est pas en reste puisqu’il devrait dépasser les 80% pour l’année sur l’ensemble du territoire polynésien ! Cette hausse des prix des chambres est observée sur tout l’Archipel polynésien ! Conséquence, les revenus des hôteliers ont bondi de plus de 60% en quatre ans.

Alors à quoi attribuer cette envolée tarifaire ? En dehors du phénomène de « revenge travel » et de la réelle et forte attractivité du territoire ultramarin, on peut avancer l’hypothèse que la diminution drastique du nombre de chambres sur le Territoire a mécaniquement favorisé ce phénomène inflationniste !

Sur le fenua (i.e. le territoire de la Polynésie), en octobre 2018, 102 000 chambres d’hôtels étaient proposées contre … 74 269 en octobre 2023 !

En effet, comme l’indique le site Radio 1, la Polynésie a perdu 27% de chambres en 15 ans… Rappelons que les deux Sofitel de Bora Bora sont définitivement fermés et même liquidés ainsi que l’emblématique Intercontinental de Moorea !

Un manque de chambres que l’ouverture mi-2024 de l’ancien méridien de Bora Bora sous la marque Westin devrait un peu compenser sans toutefois, compromettre la marche en avant inflationniste tant la demande pour le Territoire de la Polynésie Française est forte !

SourceRadio 1
- Publicité -spot_img

Plus d'infos

spot_img

Dernières infos