lun 24 juin 2024,
16.7 C
Paris

Reprise d’Autogrill : les Benetton à la tête d’un géant du duty free et des restaurants

Le nouvel ensemble, né du rachat par l'entreprise suisse du groupe italien, pèsera 13,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Son premier actionnaire sera la famille Benetton.

À lire

La Tribune de l’Hôtellerie
La Tribune de l’Hôtelleriehttps://latribunedelhotellerie.com
Le portail francophone dédié aux dirigeants du secteur de l'Hôtellerie Restauration internationale. Une tendance, une ouverture, une nomination ? La Tribune de l'Hôtellerie ! Pour tout connaître, tout voir et tout anticiper. #Actualités hôtelières #Hospitality News #Actualité hôtellerie

Durant les mois de Covid générant restrictions et confinements, le duty free comme la restauration ont fait partie des secteurs les plus touchés. Maintenant que les déplacements battent à nouveau leur plein, l’heure est à la consolidation.

Alors que des discussions étaient en cours depuis plusieurs mois, le groupe suisse de magasins hors taxes Dufry a officialisé ce lundi la reprise d’Autogrill, l’entreprise italienne de restauration sur autoroute et dans les aéroports dont la famille Benetton était actionnaire majoritaire, avec 50,3 %, via le holding Edizione.

60.000 salariés

Le nouvel ensemble, qui sera dirigé par l’actuel patron de Dufry, pèsera 13,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires et s’adressera potentiellement à 2,3 milliards de voyageurs. Avec 5.500 points de vente dans 75 pays, il emploiera 60.000 salariés. En France, Autogrill est présent aussi bien sur les aires d’autoroute qu’à travers les Restaurants du Monde au Carrousel du Louvre ou au Disney Hotel Santa Fe avec un Starbucks. Alors que Dufry n’opère qu’à Calais et à l’aéroport de Toulouse.

La famille Benetton deviendra le premier actionnaire du nouveau groupe, avec une participation comprise entre 20 % et 25 %.(…)

« Cet accord favorise la croissance et le développement d’Autogrill, un actif qui restera stratégique pour Edizione », a indiqué Alessandro Benetton , président de ce dernier dans un communiqué. Les deux entreprises n’étaient pas des inconnues l’une pour l’autre. En 2015, la famille avait déjà vendu à Dufry son enseigne de distribution hors taxes, World Duty Free , pour 1,3 milliard d’euros. Mais les discussions avec Dufry butaient sur l’écart de valorisation entre les deux groupes, selon Bloomberg.

Remise en ordre

Les Benetton poursuivent la remise en ordre des activités liées au transport et au transit. Associés au fonds d’investissement américain Blackstone, (…) Article complet et suite sur Les Echos

SourceLes Echos
- Publicité -spot_img
spot_img

Dernières infos