mar 27 février 2024
6.1 C
Paris

Restaurants : « On vient de massacrer un grand pan de l’économie française »

Le Finistérien Hubert Jan, président national de l’UMIH restauration, redoute « une vraie catastrophe économique » pour ce secteur, suite aux dernières annonces du gouvernement pour lutter contre l’épidémie de covid-19.

À lire

Quelle est votre réaction aux nouvelles annonces concernant votre profession ?

Les six personnes à table, c’est de l’anecdote. Le gros problème, c’est le couvre-feu à 21 h (annoncé mercredi soir par Emmanuel Macron). La conséquence, c’est que les restaurateurs des grandes métropoles ne pourront plus assurer un service du soir. Vous ne mangez pas une blanquette de veau ou un cassoulet à 17 h ! Or, globalement, les volumes d’affaires sont plus importants le soir, avec la notion de plaisir entourant ces repas. Le midi, les tarifs et les chiffres d’affaires sont moindres. Un couvre-feu à 23 h sur l’ensemble du territoire, aurait été entendable. Là, cela ne l’est pas.

Quelles vont être les conséquences en matière d’emploi ?

C’est une vraie catastrophe pour notre secteur. On a déjà perdu 100 000 emplois depuis le début de la crise sanitaire, suite aux défaillances d’entreprises. Là on va être à trois fois cela… On vient de massacrer un grand pan de l’économie française. Et il ne nous reste aucune solution. Il n’y a pas d’écoute de la part du gouvernement et les aides ne suffiront pas, une grande partie des pertes n’étant pas traitées.

- Publicité -spot_img

Plus d'infos

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img

Dernières infos