dim 21 juillet 2024,
25.8 C
Paris

Restauration | Foodles annonce le rachat du traiteur Le Val d’Evre

Foodles annonce ce jour le rachat du traiteur Le Val d’Evre (44). Cette internalisation lui permettra de perfectionner son savoir-faire cuisinant. Une nouvelle étape stratégique pour le leader de la restauration d’entreprise nouvelle génération, qui accompagne la trajectoire que l'entreprise s'est fixée et son souhait d’atteindre la rentabilité d’ici la fin de l’année 2024.

À lire

La Tribune de l’Hôtellerie
La Tribune de l’Hôtelleriehttps://latribunedelhotellerie.com
Le portail francophone dédié aux dirigeants du secteur de l'Hôtellerie Restauration internationale. Une tendance, une ouverture, une nomination ? La Tribune de l'Hôtellerie ! Pour tout connaître, tout voir et tout anticiper. #Actualités hôtelières #Hospitality News #Actualité hôtellerie

Une étape stratégique pour la FoodTech…

Depuis sa création en 2014, Foodles est la FoodTech ayant créé le concept des frigos connectés, dotés d’une technologie brevetée et labellisés Origine France Garantie, permettant de restaurer les entreprises autrement, et ce, dès 50 collaborateurs.

A l’aube de ses 10 ans, l’entreprise annonce l’aboutissement d’un projet stratégique pour elle : le rachat d’un traiteur afin d’internaliser davantage sa production. Un rachat qui permettra d’offrir à Foodles divers avantages :
● Gagner en flexibilité de production ;
● Maintenir une forte exigence de qualité pour ses convives ;
● Maîtriser ses coûts de production ;
● Suivre la montée en charge qu’impose sa croissance ;
● Renforcer ses sourcings produits (et donc la charte qualité) pour en faire bénéficier son laboratoire culinaire mais également ses traiteurs partenaires avec lesquels ils continueront à travailler.

Cette internalisation, avec le rachat du traiteur Le Val d’Evre, permettra à la FoodTech de produire jusqu’à 50% des repas d’ici la fin de l’année. Cette production viendra compléter celles des autres traiteurs partenaires et permettra à Foodles d’accompagner véritablement sa forte croissance. En effet, l’entreprise a augmenté son chiffre d’affaires de 65% en 2023 et accompagne aujourd’hui déjà +450 clients. Son ambition ne s’arrête pas là puisque qu’elle espère accompagner 200 entreprises clientes supplémentaires en 2024 et ainsi atteindre une croissance de +50% tout en visant la rentabilité.

… avec le rachat d’un traiteur historique.

Après plus d’un an de discussions, ainsi qu’un test de plusieurs mois de collaboration, Foodles a officiellement acquis le traiteur Le Val d’Evre, il y a quelques semaines.

Un rachat à hauteur de 100% qui fait désormais du traiteur une véritable filiale de Foodles.

Le choix s’est porté sur le traiteur Le Val d’Evre tout d’abord en raison de son héritage familial, mais également grâce à la bonne entente avec les anciens propriétaires et leurs équipes.

Par ailleurs, son savoir-faire à l’échelle combiné à une qualité de production remarquable font du traiteur Le Val d’Evre une solide structure.

Enfin, sa localisation est idéale puisqu’elle permet de répondre à des enjeux logistiques (gain en réactivité client) pour Foodles, une localisation qui permettra également à la FoodTech de se rapprocher des fournisseurs de matières premières.

A travers ce rachat, Foodles bénéficiera d’une surface de 2200 m2 pour concevoir ses plats et cuisinera 15 000 repas par jour d’ici 2025.

Actuellement, le traiteur compte 20 collaborateurs passionnés issus du milieu du traiteur événementiel, et une dizaine de nouveaux collaborateurs devraient rejoindre l’équipe d’ici cet été. Par ailleurs, les plats (variés, simples, équilibrés et toujours gourmands) préparés au sein de cette cuisine, qui sera d’ailleurs renommée officiellement « LE VAL D’EVRE : La manufacture Foodles », seront ensuite livrés chez les clients de Foodles.

« Ce projet représente un véritable aboutissement pour nous, et accompagne également la trajectoire que l’on a toujours voulu donner à l’entreprise. Historiquement nous avons en effet créé et breveté une technologie, opéré nous-même nos frigos, et il ne manquait plus que la Food afin de donner 100% de sens à notre aventure et internaliser quasiment 100% des compétences nécessaires au déploiement de notre offre. L’histoire familiale du traiteur Le Val d’Evre nous a particulièrement marqué, et nous sommes d’ailleurs très fiers de reprendre la suite, d’où notre souhait de conserver le nom “Le Val d’Evre”. Notre ambition, à travers ce rachat, est de développer considérablement notre présence dans la région, accroître notre nombre de clients et faire de ce nouveau lieu, en plus d’un outil de production, un hub logistique à part entière ! » se réjouissent Clément Bonhomme et Michaël Ormancey, co-CEO et fondateurs de Foodles.

- Publicité -spot_img
spot_img

Dernières infos