sam 15 juin 2024,
11.8 C
Paris

Saison d’hiver 2022/2023 | Retour à la normale (source Insee)

Comme dévoilé par l'Insee, la fréquentation des hébergements collectifs de tourisme durant la saison hivernale est revenue à son niveau d'avant la crise sanitaire ! Entre décembre 2022 et mars 2023, les hébergements collectifs de tourisme ont totalisé 86 millions de nuitées, contre 84,8 millions pendant l'hiver 2019.

À lire

La Tribune de l’Hôtellerie
La Tribune de l’Hôtelleriehttps://latribunedelhotellerie.com
Le portail francophone dédié aux dirigeants du secteur de l'Hôtellerie Restauration internationale. Une tendance, une ouverture, une nomination ? La Tribune de l'Hôtellerie ! Pour tout connaître, tout voir et tout anticiper. #Actualités hôtelières #Hospitality News #Actualité hôtellerie
La fréquentation hivernale dépasse son niveau d’avant la crise sanitaire

Avec 86,0 millions de nuitées, la fréquentation des hébergements collectifs de tourisme durant la  2023 est revenue à son niveau d’avant-crise (figure 1). Le nombre de nuitées dans les hôtels et les autres hébergements collectifs de tourisme (AHCT) est ainsi légèrement supérieur à celui de la saison hivernale 2019 (+1,4 %), qui correspondait à un pic de fréquentation sur la décennie précédente. (…) Suite sur Insee

@ credit Insee

Les touristes, français ou étrangers, semblent préférer les hôtels : deux nuitées sur trois sont passées dans ces établissements, et une sur trois dans les résidences de tourisme, les villages vacances et les auberges de jeunesse (28,2 millions de nuitées). À eux seuls, les hôtels ont cumulé 57,8 millions de nuitées durant la saison hivernale 2023, contre 35,7 millions pendant l’hiver 2022 et 57 millions pendant l’hiver 2019.

La clientèle britannique est de retour

La fréquentation hivernale des non‑résidents dépasse son niveau de 2019, en particulier celle des touristes du Royaume‑Uni. La fréquentation hôtelière de ces derniers augmente de 15 % par rapport à l’hiver 2019, ce qui fait plus que compenser la baisse observée en 2019 à la suite du Brexit (figure 2). En effet, cette baisse de fréquentation hôtelière britannique sur l’ensemble de l’année 2019 était estimée à 10 % par rapport à 2018. Par ailleurs, l’hiver 2023 était le premier sans période de confinement depuis la crise sanitaire, après les restrictions de déplacement durant les hivers 2021 et 2022 qui ont fortement freiné la fréquentation touristique. (…) Suite sur Insee

@ credit Insee – 1
La fréquentation augmente dans l’urbain dense et en montagne

Les zones densément  sont les principales bénéficiaires de la hausse de la fréquentation durant la saison hivernale 2023 (+2,4 % par rapport à la saison 2019). Le tourisme urbain bénéficie à la fois de la hausse des nuitées hôtelières résidentes et non résidentes. Cette fréquentation hivernale augmente également dans les zones , mais à un rythme moins élevé (+1,7 %).

Dans les , la fréquentation hivernale 2023 est plus élevée de 4,0 % que celle de la saison 2019. Le retour de la clientèle non résidente (+3,6 %) s’ajoute au dynamisme du nombre de nuitées résidentes (+4,2 %). (…) Suite sur Insee

@ credit Insee 2

(…) Lire la suite sur Insee

SourceInsee
- Publicité -spot_img
spot_img

Dernières infos