mar 18 juin 2024,
17.9 C
Paris

Acquisition, Paris | « Touriste » d’Adrien Gloaguen, de l’hôtellerie au camping !

À 39 ans, Adrien Gloaguen est un professionnel reconnu sur le marché hôtelier parisien. Aidé du fonds 123M, il vient de procéder à une nouvelle acquisition. Coup de projecteur sur l'hôtelier disrupteur.

À lire

La Tribune de l’Hôtellerie
La Tribune de l’Hôtelleriehttps://latribunedelhotellerie.com
Le portail francophone dédié aux dirigeants du secteur de l'Hôtellerie Restauration internationale. Une tendance, une ouverture, une nomination ? La Tribune de l'Hôtellerie ! Pour tout connaître, tout voir et tout anticiper. #Actualités hôtelières #Hospitality News #Actualité hôtellerie

C’est en 2008 que l’idée fondatrice de « Touriste » est passée du concept à la réalité ; à la clé, une première acquisition le « Sophie Germain » (cédé depuis)  pour arriver aujourd’hui à une collection de 7 établissements parisiens ancrés dans des quartiers aussi divers que le Quartier Latin, le Faubourg Montmartre ou Château d’eau.

Adrien Gloaguen

Ce « fils de » (en effet, Adrien est le fils du génial fondateur du Guide du Routard Philippe Gloaguen !) a su se faire un prénom et ne s’est pas contenté d’être un entrepreneur de plus : il est un des pionniers de cette nouvelle hôtellerie qui allie décontraction et design, de ces boutiques hôtels héritiers du créateur américain Ian Schrager  avec une singularité française : ces hôtels indépendants et singuliers à la décoration soignée, font rimer Luxe et  accessibilité au plus grand nombre. De plus, s’ils investissent des quartiers de choix, ils ne s’interdisent pas de conquérir d’autres territoires ! Le Touriste d’aujourd’hui se veut responsable et immersif : loin de la carte postale sur papier glacé, il veut vivre la ville. Ciblant les millenials, le groupe a pu s’appuyer sur la génération x pour consolider son développement.

Après l’acquisition de 3 établissements en 2022 dont deux vont prochainement ouvrir après rénovation (l’hôtel de la Boétie en juin 2023 et  l’hôtel du Château d’eau prévu en juillet de cette même année), cette collection va désormais compter un 8ème établissement avec l’acquisition de l’hôtel Arc de Triomphe (27 clés) !

Mais, en parallèle, après cette offensive dans l’hôtellerie parisienne, le disrupteur breton se lance un nouveau défi en s’attaquant à « l’hôtellerie  horizontale » : il vient en effet d’acquérir le camping quatre étoiles du Port Landrellec !

Nous l’annonçons depuis plusieurs mois, la prochaine tendance de fond pour les grands groupes hôteliers -et, à la marge, pour les indépendants- sera d’investir l’hébergement de plein air (HPA) : un camping « nouvelle génération » tablant, pour l’avenir, sur la génération Z ultra-connectée, première génération 100% digitale ! Cette génération Z, prescriptrice et au pouvoir d’achat certainement plus restreint, aime les nouvelles expériences, le partage et surtout « les produits de qualité dont le storytelling et l’esthétique restent haut de gamme ! » En un mot, le camping/glamping peut cocher toutes les cases s’il s’appuie sur une distribution pertinente et une communication omnicanale.

 « L’ambition du groupe Touriste est de capitaliser sur une situation idéale en front de mer, avec accès privé à la plage, pour augmenter la capacité en mobil-homes de l’établissement, rafraîchir les parties communes et offrir des services supplémentaires aux clients du camping afin de créer un véritable écrin qui puisse s’inscrire dans l’image de marque de Touriste »

Rappelons que ces dernières acquisitions ont pu se faire grâce au soutien du fonds 123 Investment Managers  présidé depuis 2001 par un de ses cofondateurs, Xavier Anthonioz !

Sortir de ses habitudes, aller à la rencontre d’autres villes et d’autres vies, et assumer de s’en trouver parfois décentré, avant de se réapproprier des parts de soi que l’on ne soupçonnait parfois pas, c’est tout cela être un touriste. Touriste

- Publicité -spot_img
spot_img

Dernières infos