ven 23 février 2024
8.7 C
Paris

Ambition | Louvre Hotels, Federico J. Gonzalez à la relance !

Arrivé à la tête du groupe en mai 2023 après avoir dirigé une autre filiale du groupe Jin Jiang, Radisson SAS, il n'aura fallu que 6 mois à l'espagnol Federico J. Gonzalez pour dresser un constat simple : commercialisation, distribution, fidélisation ne sont rien si les établissements souffrent d'un vieillissement important par rapport à la concurrence.

À lire

Pour contrer la concurrence et s’imposer comme leader sur les marchés (principalement sur le segment économique avec Première Classe, Kyriad ou Campanile) où il est présent, Louvre Hotels (1700 hôtels dans le Monde, 2ème groupe hôtelier en Europe !), sous la gouvernance de Federico J. Gonzalez, a décidé d’engager un programme de rénovation ( nouveaux designs pour les chambres, les parties communes et les façades extérieures et nouvelles literies) de 400 millions d’euros sur 5 ans avec en toile de fond, la rénovation de 80% du parc.

« Campanile, c’est une marque un peu fatiguée ! » Federico J. Gonzalez

Cet investissement va se concentrer principalement sur le marché historique  du groupe, la France.

Se délester pour mieux repartir

« Toutes nos marques doivent être dans le top trois de leur segment dans les marchés où nous sommes présents »  indique le dirigeant.

Pour atteindre cet objectif, Federico J. Gonzalez est sans concession : « le groupe se séparera des hôtels les moins performants et n’hésitera pas à quitter certains pays ! « 

En compensation, pour permettre aux franchisés (plus de la moitié du parc en France !) « d’y trouver leur compte »,  une augmentation d’1 euro par chambre est préconisée mais pas que : les outils de gestion seront perfectionnés, actualisés et surtout, une plateforme de services aux franchisés sera créée.

Un objectif pour le groupe : augmenter les conversions !

À défaut de nouveaux actifs construits sur les marchés historiques, conjoncture oblige (taux d’intérêts élevés, diminution de l’offre de prêts…), la conversion (i.e. changements de marque, d’un groupe à l’autre) devient un enjeu vital. Ainsi, entre 2024 et 2028, un objectif de 200 nouveaux hôtels « convertis » est visé sur le marché français !

- Publicité -spot_img

Plus d'infos

spot_img

Dernières infos