sam 20 avril 2024,
8.9 C
Paris

Architecture d’intérieur & Décoration | Ces 15 ambassadeurs du style français qu’on s’arrache à l’étranger

De New York à Comporta, de Dubaï à Marrakech, ils signent des hôtels fastueux et des flagships de grandes marques, des penthouses et des cabanes de plage… Figures installées de l'architecture et de la décoration ou jeunes talents en pleine ascension, ils incarnent dans leur diversité une certaine idée du luxe et de l'art de vivre qu'on s'arrache à l'étranger. Galerie de portraits.

À lire

La Tribune de l’Hôtellerie
La Tribune de l’Hôtelleriehttps://latribunedelhotellerie.com
Le portail francophone dédié aux dirigeants du secteur de l'Hôtellerie Restauration internationale. Une tendance, une ouverture, une nomination ? La Tribune de l'Hôtellerie ! Pour tout connaître, tout voir et tout anticiper. #Actualités hôtelières #Hospitality News #Actualité hôtellerie

Ils rendent hommage aux savoir-faire d’exception, prônent le mélange des styles et des époques, préconisent un luxe teinté d’audace et réalisent des lieux incarnés. Ils ont en commun un goût assumé et un esprit libre sans pour autant se départir d’un certain élitisme. Autant de caractéristiques qui contribuent à définir le style français. De Hong Kong à Miami en passant par Dubaï et New York, leur vision du luxe et de l’élégance s’exporte bien au-delà des frontières hexagonales. Si ces ambassadeurs du goût français sont nombreux, nous en avons sélectionné quinze – des noms bien établis à la nouvelle garde – qui, par la diversité de leurs approches et de leurs propositions, permettent de dresser un panorama de la décoration d’aujourd’hui.

Bismut & Bismut, les frères archi

Daniel et Michel Bismut @ credit Bismut

« Etre estampillé Français aide à l’étranger, c’est certain », constate Michel Bismut, à la tête de l’agence Bismut & Bismut créée avec son frère il y a trente-cinq ans. Leur expérience du métier et les nombreuses réalisations que compte leur portfolio, des bureaux du ministère de la Santé aux décors de villas aux quatre coins du monde, permettent au duo de travailler sur des projets variés et des échelles très différentes. Si leur étiquette française est un atout, les frères Bismut n’en font pas pour autant un acquis. (…)

Stéphanie Coutas, noblesse des matériaux oblige

Stephanie Coutas @ credit stephaniecoutas.com

Depuis la création de son agence en 2005, Stéphanie Coutas réalise des résidences privées, des hôtels et des boutiques en France et à l’étranger. Des lieux conçus sur mesure pour une clientèle exclusive, dont beaucoup de collectionneurs d’art, séduit par sa vision décomplexée du luxe. L’architecte d’intérieur affectionne les matériaux nobles et précieux. Ainsi, marbre, galuchat ou verrerie de Murano ponctuent ses décors où aucun détail n’est laissé au hasard. (…)

Studio KO, radicalité et sensibilité

Karl Fournier et Olivier Marty @ credit Studio KO

Le studio KO formé par Karl Fournier et Olivier Marty crée des architectures contemporaines, publiques et résidentielles, partout dans le monde. Sa réalisation la plus emblématique, le musée Yves Saint Laurent inauguré à Marrakech en 2017, fait l’objet d’un récent ouvrage publié chez Phaidon.(…)

Humbert & Poyet, les arts déco dans la peau

Christophe Poyet et Emil Humbert @ credit Humbert & Poyet

Le Monégasque Christophe Poyet et le Parisien Emil Humbert ont créé leur agence il y a une quinzaine d’années, ils se partagent entre Monaco et Paris. Les premiers projets qu’ils mènent à bien dans la principauté leur ouvrent de nombreuses portes et leur donnent rapidement accès à une clientèle internationale. Ils signent notamment les décors des restaurants « Beefbar » dans le monde, de Paris à Hong Kong en passant par Athènes ; cette année ils compléteront le panel avec Milan, Doha, Riyad, New York. (…)

Charles Zana, le classique revisité

Charles Zana @ credit Charles Zana

Amateur d’art, passionné par le design et plus particulièrement par les grands maîtres italiens, Charles Zana transmet sa sensibilité artistique dans chacun de ses projets. Les intérieurs qu’il conçoit, résidences privées, hôtels, restaurants ou boutiques de luxe, incarnent une certaine élégance cultivée, tout en recherchant le confort et l’harmonie. Accompagné d’un orchestre d’artisans d’excellence, il imagine des lieux feutrés et précieux mais également joyeux et lumineux à l’image de l’hôtel « Lou Pinet » à Saint-Tropez. (…)

Joseph @ Anne-Sophie Dirand @ credit Adrien Dirand

Joseph Dirand, l’homme de « Monsieur Bleu »

Le Parisien Joseph Dirand se fait remarquer en 2013 grâce au décor spectaculaire du restaurant « Monsieur Bleu », situé dans le Palais de Tokyo. (…)

Ces prochains mois, Joseph Dirand inaugurera à travers le monde de nombreux lieux, aussi divers qu’exceptionnels. Parmi eux : un night-club à Hong Kong, l’hôtel « Chancery Rosewood » à Londres en collaboration avec David Chipperfield, des appartements et maisons privées à Malibu, Los Angeles et Dubaï, un projet sur l’île de Norman’s Cay aux Bahamas sans oublier l’aménagement intérieur de yachts.

Anne-Sophie Pailleret, l’instinctive

@ credit anne-sophiepailleret.com

L’architecte d’intérieur et décoratrice parisienne Anne-Sophie Pailleret crée son agence il y a douze ans. Ses projets, au rythme de cinq par an, la mènent de Paris à Londres, en passant par la Russie et l’Asie. (…) « Dans notre travail créatif, nous acceptons la surprise et l’émotion. Il est intéressant de tirer profit des défauts pour en faire des détails amusants et poétiques plutôt que de les aseptiser, ce qui est je crois très français comme approche », constate Anne-Sophie Pailleret. (…)

Jacques Grange, l’esthète

Jacques Grange @wikipedia

Grande signature de l’architecture d’intérieur et de la décoration, Jacques Grange est l’ambassadeur par excellence de l’esprit français à travers le monde. Difficile de définir son style tant ses réalisations sont nombreuses et éclectiques. D’une cabane en bord de mer au Portugal à une maison des années 1950 à Los Angeles en passant par un palazzo à Venise, cet esthète maîtrise les métissages et les associations. Son ami Yves Saint Laurent lui confiera d’ailleurs tout au long de sa vie ses maisons et ses expositions. Interlocuteur privilégié des plus grands collectionneurs de la planète, sa créativité et son aura séduisent également les groupes hôteliers, le cinéaste Francis Ford Coppola ou les créatrices de mode Mary-Kate et Ashley Olsen. (…)

Laura Gonzalez, tout feu tout flamme

@credit Laura Gonzalez Agence

Laura Gonzalez conçoit des lieux à l’identité très marquée où les métissages décoratifs et les prouesses artisanales sont toujours célébrés. Ce goût très personnel lui a permis de rapidement se démarquer et de faire prospérer son agence, fondée en 2008. Ses réalisations parisiennes telles que les mythiques restaurants « Lapérouse » et « La Coupole » ou la boutique Cartier de la place Vendôme sont certainement sa meilleure carte de visite pour séduire une clientèle internationale. (…)

Rodolphe Parente, décalé et éclectique

@ credit Rodolphe Parente

Pour Rodolphe Parente, « l’essence du style français naît de sa fantaisie, de son ingéniosité, de son décalage et de son ouverture aux usages contemporains », un propos parfaitement illustré par ses différentes réalisations. (…) La recherche du ton juste à travers des lignes graphiques, des contrastes de couleurs et de matériaux apparaît toujours en fil conducteur. (…)

Festen Architecture, relève en vue

@credit festenarchitecture

Le duo Festen formé par Charlotte de Tonnac et Hugo Sauzay incarne cette nouvelle génération d’architectes et de décorateurs dont l’ambition est de créer des espaces porteurs de sens, plus que des lieux d’apparat. (…) Leur dernier hôtel dans la capitale, « Château Voltaire » , rend hommage à un Paris artistique et romanesque.

A Portofino, en Italie, où ils viennent d’achever la rénovation du légendaire hôtel « Splendido », ils ont également créé une atmosphère hors du temps, fidèle à l’histoire du lieu. Leur vision contemporaine du luxe à la française séduit au-delà de nos frontières. Dans les prochains mois, le duo Festen signera des hôtels à Mexico et Palma ainsi que des boutiques et des résidences privées à New York et Londres.

Pierre Yovanovitch, le faiseur d’écrins

@ credit Pierre Yovanovitch

Pierre Yovanovitch signe des chantiers de prestige aux quatre coins du monde. Il fonde son agence à Paris en 2001, et inaugure en 2018 une adresse à New York, illustrant ainsi son ambition internationale et le succès outre-Atlantique de son style « made in France ». Dans ses réalisations, d’un luxe extrême sans être ostentatoire, il s’attelle à trouver le parfait équilibre entre épure et confort, force et sobriété ; il soigne les jeux de couleurs et de lumière, privilégie les matériaux nobles et authentiques. (…)

India Mahdavi, la couleur à l’honneur

@credit India Mahdavi

Si la couleur est devenue son moyen d’expression, l’audace et un certain sens de l’humour infusent tous les projets d’India Mahdavi. Depuis la création de son agence en 2000, l’architecte et designer reste fidèle à ses convictions décoratives, sans jamais contraindre ses inspirations ni suivre les tendances. Grâce à son approche narrative, elle conçoit des maisons comme des autoportraits, des lieux publics célébrant un art de vivre cosmopolite, et même des collections pour Monoprix pensées comme des manifestes optimistes et chromatiques. Elle s’apprête à repenser entièrement le décor de sa réalisation la plus emblématique (également une des plus instagrammées), le restaurant « The Gallery » à Londres. Ce monochrome rose va ainsi changer de couleur et célébrer l’art africain. (…)

Isabelle Stanislas, de l’Elysée aux cabanes de Comporta

@ credit Isabelle Stanislas

A l’automne sortait aux Editions Rizzoli la monographie d’Isabelle Stanislas, retraçant ses vingt dernières années de carrière. Le titre, « Dessiner l’espace, créer l’émotion », donne une idée explicite de sa démarche et de son ambition, à la fois précise et sensible. Isabelle Stanislas choisit des projets avec un fort pouvoir contextuel, certains faisant même partie de notre patrimoine national, comme lorsqu’elle fut chargée de pour moderniser la salle des fêtes de l’Elysée en 2019. Qu’il s’agisse d’un appartement parisien ou d’une maison de vacances en bord de mer, cette architecte éprise de sobriété crée des lieux à la fois minimalistes et chaleureux, un équilibre pas si facile à maîtriser. Les matériaux nobles et bruts, la subtilité des éclairages et l’artisanat d’art sont quelques-uns de ses ingrédients fétiches. (…)

Gilles & Boissier, le sens du détail

Dorothée Boissier et Patrick Gilles fondent leur agence à Paris en 2004. L’hôtel « Baccarat » à New York et les 200 boutiques Moncler qu’ils conçoivent à travers le monde vont projeter le duo dans les hautes sphères de l’hôtellerie et du résidentiel haut de gamme. Leur spécificité française séduit notamment les grands groupes hôteliers comme Six Senses, Four Seasons ou encore Mandarin Oriental pour qui ils viennent d’inaugurer un cinq-étoiles à Marrakech. Si Gilles & Boissier répondent aujourd’hui en majorité à des commandes internationales, ils tiennent à entretenir et à conserver leur regard typiquement français. Ainsi, ils assument leur appétence pour la performance artisanale, leur éducation au mélange des styles et revendiquent cet héritage spécifiquement français des arts décoratifs. (…) Article complet sur Les Echos

- Publicité -spot_img
spot_img

Dernières infos