dim 14 avril 2024,
12.9 C
Paris

Cameroun | Le projet de l’hôtel Marriott à Douala à nouveau remis en cause par la justice

Le 15 février 2024, le tribunal administratif du Littoral (TAL) a rejeté la requête en opposition présentée par Immigration & Business Canada (IBC).

À lire

La Tribune de l’Hôtellerie
La Tribune de l’Hôtelleriehttps://latribunedelhotellerie.com
Le portail francophone dédié aux dirigeants du secteur de l'Hôtellerie Restauration internationale. Une tendance, une ouverture, une nomination ? La Tribune de l'Hôtellerie ! Pour tout connaître, tout voir et tout anticiper. #Actualités hôtelières #Hospitality News #Actualité hôtellerie

Un nouveau revers pour le porteur de projet Immigration & Business Canada et l’Etat camerounais avec cette décision rendue en appel par le Tribunal Administratif du Littoral (TAL), le 15 février 2024  ! Et une nouvelle victoire pour les contestataires expropriés et leur avocat !

Déjà, en mai 2023 (comme rappelé par le site Cameroun Actuel), ce même Tribunal avait annulé en premier et dernier ressort les quatre décisions administratives qui avait décidé l’octroi par l’État camerounais  à la société  » Immigration & Business Canada » (représentée par son président Olivier Chi Nouako), d’un bail emphytéotique de 50 ans pour un terrain de près de 3 hectares.

Situé dans le quartier Bali à Douala, ce terrain est destiné à accueillir, en théorie, le futur hôtel Marriott…

Bien évidemment, l’État a formé pourvoi en cassation à la chambre administrative de la Cour suprême afin de contester cette décision administrative

- Publicité -spot_img
spot_img

Dernières infos