sam 2 mars 2024
8 C
Paris

Conversion d’actifs immobiliers | Cas d’école, à San Diego (USA), la « Tower 180 » convertie en hôtel et résidence hôtelière

Confrontés à une surcapacité en immobilier de bureaux, les promoteurs envisagent de plus en plus la convention de ces surfaces commerciales en immobilier résidentiel ou touristique.

À lire

Tendance constatée dans les grandes métropoles, on voit émerger à travers le Monde des immeubles proposant hôtel+résidence hôtelière + espaces de coliving+espaces de coworking + espaces restauration et commerces de proximité permettant à ces nouvelles « destinations » de fonctionner en quasi circuit fermé : ainsi un centre fitness, un espace piscine, une épicerie, une boulangerie, une société de location de vélos ou de « nouvelle mobilité », de « recyclage »… complètent souvent ces nouveaux concepts. Une façon de diminuer le risque économique en diversifiant les segments clients et de diminuer le risque client tout en permettant aux commerces « greffés » de profiter du flux « public ».  Une approche plébiscitée par les banques et autres organismes de financement toujours en quête de « risque mesuré ».

Cette nouvelle tendance est renforcée par le phénomène de la conversion d’actifs, tendance d’avenir aujourd’hui contrariée par la hausse des taux d’intérêt et les difficultés de financement des opérations de promotion immobilière ! Mais ce phénomène de « stase économique » devrait vite se résorber ! Et les bonnes affaires en cœur de ville devraient vite se faire jour : avec à terme,  la réduction considérable du coût d’acquisition par chambre d’un établissement hôtelier, rénovation comprise !

Aujourd’hui, intéressons-nous au cas de la Tower 180 de San Diego cédée par Hammer Ventures à J Street Space pour près de 61 millions de dollars.


Devenu propriétaire de l’actif situé au cœur de San Diego, 140 millions de dollars vont être investis par le promoteur promoteur américain J Street Space pour convertir les 36 000 m2 répartis sur 25 étages de la Tower 180.

Rappelons que J Street Space possède plusieurs hôtels à San Diego : the Nolen Rooftop, le Moxy Hotel Gaslamp, le très lifestyle Room 56 Speakeasy, l’Hotel Z, Residence Inn Gaslamp by Marriott and Pantai Inn La Jolla Cove. Un portefeuille  à la fois éclectique et complémentaire.

La conversion de ca « Tower 180 » érigée en 1963 (c’était alors le United States National Bank Building) en hôtel et résidence (avec des espaces commerciaux en rez-de-chaussée) est une solution de plus en plus prisée pour ces « plateaux » de coeur de ville désespérément vides depuis la pandémie et la révolution télétravail. La livraison de l’ensemble est prévue pour mi-2026.

Ainsi, deux tours de la Défense devraient également connaître un sort identique à terme.

- Publicité -spot_img

Plus d'infos

spot_img

Dernières infos