sam 2 mars 2024
8 C
Paris

Économie, France | Prolongation jusqu’en 2026 du remboursement du PGE !

Un communiqué du Syndicat des Indépendants et TPE.

À lire

Devant la forte hausse des défaillances d’entreprise (en 2023, près de 55.500 entreprises ont fait défaut soit 34 % de plus qu’en 2022 : secteur le plus touché, l’Hôtellerie Restauration avec + 44,6 % devançant l’immobilier, la construction et la communication), une extension de trois ans, jusqu’en 2026, a été accordée pour la restructuration des Prêts Garantis par l’État (PGE).

Communiqué du SDI

« Dans le prolongement des multiples alertes lancées par le SDI à l’appui de ses enquêtes de terrain, Bruno Le Maire a annoncé le renouvellement de l’accord de place permettant aux entreprises d’allonger la durée de remboursement de leur PGE.

Une prise de conscience du gouvernement qui doit s’accompagner d’une action efficace : peu utilisé dans les faits parce qu’inadapté, ce dispositif ne répond en rien à ce stade aux attentes des dirigeants de TPE.

Marc Sanchez, Secrétaire Général du SDI @ credit SDI

Marc Sanchez, Secrétaire général du SDI, déclare : « Le point positif de cette annonce est que, enfin, le gouvernement établirait un lien, même indirect, entre la forte montée en puissance des défaillances d’entreprises et le PGE.

De fait, cette dette obère gravement les capacités d’investissement voire de résilience des entreprises. Selon notre dernière enquête, le remboursement du PGE se fait principalement au détriment de la rémunération des responsables de TPE, de l’équilibre de leur trésorerie et de leurs investissements.

Pour autant, rembourser le PGE reste un impératif parfaitement intégré par les chefs d’entreprise. Reste que les modalités actuelles et désormais prolongées jusqu’en 2026 d’étalement du PGE sont obsolètes. La procédure devant la médiation du crédit est jugée trop formelle, trop administrative, trop risquée. De plus, cette formule ne revêt plus d’intérêt concret compte tenu de la montée des taux d’intérêt : étaler le remboursement d’une dette contractée à 1% sur la base des taux actuels à 4,5% revient in fine à alourdir encore la charge de son remboursement !

La solution passe par un étalement à la main du chef d’entreprise sur la base de taux au moins identiques à ceux initialement conclus. »

À propos du Syndicat des Indépendants et des TPE  

Le Syndicat des indépendants et des TPE (SDI) est une organisation syndicale apolitique et autonome financièrement qui représente la voix des indépendants. 

Chiffres clés : 25 000 adhérent(e)s – 8000 problématiques traitées en 2022 – 20 000 abonné(e)s sur les réseaux sociaux – une équipe d’expert(e)s juridiques  

https://sdi-pme.fr  

- Publicité -spot_img

Plus d'infos

spot_img

Dernières infos