dim 16 juin 2024,
14.2 C
Paris

L’anglais easyHotel part à l’assaut d’Ibis, B&B et Campanile

L’enseigne de la galaxie easyGroup (easyJet, easyGym) aspire à devenir «une marque paneuropéenne».

À lire

La Tribune de l’Hôtellerie
La Tribune de l’Hôtelleriehttps://latribunedelhotellerie.com
Le portail francophone dédié aux dirigeants du secteur de l'Hôtellerie Restauration internationale. Une tendance, une ouverture, une nomination ? La Tribune de l'Hôtellerie ! Pour tout connaître, tout voir et tout anticiper. #Actualités hôtelières #Hospitality News #Actualité hôtellerie

Un nouvel hôtel de 208 chambres, à Roissy. Avec plus d’un an de retard à cause du Covid, easyHotel inaugure sa deuxième adresse en France, avec le groupe ADP (propriétaire des murs). «Nous sommes locataire et exploitant, explique Karim Malak, directeur général d’easyHotelAvec des prix compris entre 50 et 80 euros la nuit, nous avons l’ambition d’être les moins chers parmi les hôtels de marque.»

@ credit Easy Hotel Villeopinte

Dans la veine des autres marques de la galaxie easyGroup (easyJet, easyGym…), easyHotel minimise les coûts : pas de salle de conférences, décoration dépouillée, pas de restauration. «Nous offrons des prestations essentielles de qualité (matelas, café, Wi-Fi, isolation phonique, rideaux occultants) et rien de plus», insiste Karim Malak.

Cet ancien dirigeant d’Adagio (les appart-hôtels de Pierre&Vacances et Accor) est aux commandes depuis décembre. Entouré d’une nouvelle équipe, il part à l’offensive sur le segment de plus en plus bataillé de l’hôtellerie économique, dominé par de grandes marques comme… (…) Lire la suite sur Le Figaro (réservé abonnés)

SourceLe Figaro
- Publicité -spot_img
spot_img

Dernières infos