sam 20 avril 2024,
9.6 C
Paris

Tendance | Bientôt des hôtels post-partum en France?

En Asie, de la Corée à la Chine en passant par le Vietnam, de plus en plus de structures hôtelières accueillent les femmes après leur accouchement. Un marché émergent en France ?

À lire

La Tribune de l’Hôtellerie
La Tribune de l’Hôtelleriehttps://latribunedelhotellerie.com
Le portail francophone dédié aux dirigeants du secteur de l'Hôtellerie Restauration internationale. Une tendance, une ouverture, une nomination ? La Tribune de l'Hôtellerie ! Pour tout connaître, tout voir et tout anticiper. #Actualités hôtelières #Hospitality News #Actualité hôtellerie

Si en France, les mères regagnent leur domicile seulement quelques jours après avoir accouché, la culture est très différente en Asie. En effet, dans cette partie du Monde  prendre soin de la jeune maman considérée comme vulnérable est une évidence culturelle.

Ainsi, en Asie, des hôtels proposent d’accueillir pendant plusieurs semaines les jeunes mamans afin de leur proposer non seulement du repos mais également tout un ensemble de prestations destinées à passer ce moment délicat du post-partum. Entre séances de massages, cours de yoga, spa, cours pour s’occuper du bébé….

« Les sept nuits de sommeil ininterrompues que j’ai vécues à l’hôtel post-partum ont fait la  différence dans ma transition vers la maternité » témoigne Rowena Shek, une spécialiste de la communication originaire d’Ecosse mais vivant en Corée du Sud, auprès de notre confrère du magazine Insider, son expérience :

« Au début, le concept m’a semblé choquant, sachant que j’ai grandi dans un pays où les mères rentrent chez elles quelques jours après l’accouchement et s’occupent seules du bébé dès le premier jour. Cependant, en Corée du Sud, après deux nuits d’hôpital, il y a une transition vers un hôtel post-partum (…). Le but de ces hôtels est de garantir que les nouvelles mères peuvent se reposer pleinement, récupérer, guérir, réduire les saignements post-partum et se reconstituer sur le plan nutritionnel avant d’assumer la responsabilité de prendre soin d’un nouveau-né à la maison. » Insider

Pendant tout le temps de cette « cure », les bébés sont pris en charge par des infirmières diplômées. Une organisation rodée.

En Chine, ces séjours post-partum se facturent en moyenne 10 000 euros le mois comme le révèle « Allo Docteurs ».

Sachant qu’en France les mois les plus importants en termes de naissance sont mai, juin et juillet, cela pourrait constituer un segment de choix pour les hôtels de montagne à la recherche de relais de croissance…

SourceInsider
- Publicité -spot_img
spot_img

Dernières infos