ven 23 février 2024
7.7 C
Paris

Tribunal Administratif | À Digne, le projet d’extension du complexe des Lavandes par Adonis Hôtels & Résidences à l’arrêt

L'association "Terre Dignoise" mobilisée contre le projet d'Adonis Hotels & Residences vient de déposer un recours et un référé-suspension contre le projet. Gilles Chalvet, élu opposition municipale, vient également de déposer un recours devant le Tribunal Administratif de Marseille pour contester "la cession du patrimoine pour un euro symbolique".

À lire

L’association « Terre Dignoise » est vent debout contre la requalification et l’agrandissement du complexe des Lavandes par le groupe hôtelier varois Adonis et son projet d’extension d’hôtel 4*. Elle vient ainsi de déposer un recours et un référé-suspension pour « excès de pouvoir » devant le tribunal administratif de Marseille pour, dit-elle, sauver le golf qui représente l’un des piliers d’attractivité de du territoire.

Sur sa page facebook, l’Association détaille l’ensemble de son argumentaire.

Le golf 18 trous de Digne-les-Bains était géré en délégation de service privé par la société Ugolf depuis 2018. Nouvel acquéreur, le groupe varois Adonis souhaite en faire un golf de standing avec un hôtel 4 étoiles. La société Ugolf devrait rester gestionnaire du golf : « Nous reprenons l’ensemble du personnel compétent. Tant que tout se passe bien il n’y a pas de raisons que cela change » Pascal Bataillé, Président fondateur Adonis , SourceTravaux Publics et Bâtiments du Midi

Comme le rappelle France 3 sur son site : « Le groupe varois Adonis a présenté les grandes lignes de son projet en octobre dernier, suite à l’appel à manifestation d’intérêt lancé par la commune de Digne-les-Bains en 2022. Le projet prévoit la requalification du complexe qui compte actuellement 13 chambres, et des travaux d’agrandissement avec la construction de 35 chambres supplémentaires, « pour atteindre les 4 étoiles », expliquait alors Pascal Bataillé, le président-fondateur du groupe Adonis, au site mesinfos. La première phase des travaux devait démarrer en janvier 2024, avec livraison de 14 chambres dès avril. Le projet total est évalué à de plus de 3,3 M€ d’ici à 2027. » (Source France 3)

À noter qu’un autre recours a été déposé par l’élu d’opposition DVD Gilles Chalvet  qui conteste la cession de ce patrimoine pour un euro symbolique.

Les deux recours devant le Tribunal administratif figent la situation et bloquent le projet et ce,  jusqu’à ce que la décision de justice soit rendue  (sans compter les recours possibles devant la  cour administrative d’appel). Rappelons que la première phase de travaux devait démarrer en janvier 2024 (Source Travaux Publics et Bâtiments du Midi)

Reportage vidéo disponible sur BFM, Cliquez ici

SourceFrance 3
- Publicité -spot_img

Plus d'infos

spot_img

Dernières infos