dim 21 juillet 2024,
20.9 C
Paris

À Montpellier, avec le télétravail, les restaurants perdent leur clientèle

À lire

La Tribune de l’Hôtellerie
La Tribune de l’Hôtelleriehttps://latribunedelhotellerie.com
Le portail francophone dédié aux dirigeants du secteur de l'Hôtellerie Restauration internationale. Une tendance, une ouverture, une nomination ? La Tribune de l'Hôtellerie ! Pour tout connaître, tout voir et tout anticiper. #Actualités hôtelières #Hospitality News #Actualité hôtellerie


Depuis quatre ans, un restaurant du quartier d’affaires du Millénaire à Montpellier (Hérault) est l’affaire de deux frères, mais depuis le déconfinement, Nicolas Bastide est tout seul, en service, en cuisine et en livraison. « Mon frère a dû partir parce qu’on ne peut plus sortir deux salaires (…) avant la Covid, on faisait 20 livrets par jour, là, je tourne à sept ou huit livrets », se désole le gérant.

La chambre de commerce plaide pour des mesures différenciées pour chaque secteur
La faute au télétravail, revenu en force avec le passage de l’Hérault en zone rouge à la fin du mois d’août. Le constat est le même partout : la fréquentation des restaurants de cette zone d’activité a baissé de moitié. La crise devrait durer au moins jusqu’en mars selon la Chambre de commerce et d’industrie de l’Hérault. Son président appelle les pouvoirs publics à prendre des mesures différenciées pour chaque secteur d’activité.

Le télétravail privilégié par les entreprises a considérablement réduit la clientèle des restaurants, surtout ceux situés dans les zones d’activité.

Depuis quatre ans, un restaurant du quartier d’affaires du Millénaire à Montpellier (Hérault) est l’affaire de deux frères, mais depuis le déconfinement, Nicolas Bastide est tout seul, en service, en cuisine et en livraison. « Mon frère a dû partir parce qu’on ne peut plus sortir deux salaires (…) avant la Covid, on faisait 20 livrets par jour, là, je tourne à sept ou huit livrets« , se désole le gérant.

La chambre de commerce plaide pour des mesures différenciées pour chaque secteur

La faute au télétravail, revenu en force avec le passage de l’Hérault en zone rouge à la fin du mois d’août. Le constat est le même partout : la fréquentation des restaurants de cette zone d’activité a baissé de moitié. La crise devrait durer au moins jusqu’en mars selon la Chambre de commerce et d’industrie de l’Hérault. Son président appelle les pouvoirs publics à prendre des mesures différenciées pour chaque secteur d’activité.

- Publicité -spot_img
spot_img

Dernières infos