lun 2 octobre 2023
28.4 C
Paris

Hassan-Ali Chaudhary chasse le gaspi dans les restaurants

Epaulé par ses deux soeurs, Hassan-Ali Chaudhary développe la jeune pousse Fullsoon. Son objectif, diminuer le gaspillage alimentaire au sein des restaurants grâce à l'intelligence artificielle.

Must read

« Réduire le gaspillage alimentaire est un combat qui m’est très cher. » Le regard vif et chaleureux, Hassan-Ali Chaudhary a réussi à concilier cet engagement personnel avec son métier. Titulaire d’un master 2 en ingénierie statistique, cet étudiant brillant commence sa carrière chez Saint-Gobain. Il travaille à prévoir grâce à l’intelligence artificielle les défauts sur des plaques de verre. Puis, il rejoint Accor, en janvier 2020, où il est chargé de prédire le taux d’occupation des hôtels.

Mais l’an dernier, il quitte le groupe hôtelier pour monter à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) sa propre entreprise, sous le nom de Fullsoon. Cette start-up, créée avec l’aide de son ancien employeur, s’attache à prédire les consommations des restaurants afin d’éviter le gaspillage. Le duo d’entreprises a reçu, ce 30 juin 2022, l’un des Villages Awards 2022 de la meilleure collaboration start-up grand groupe.

Le déclic en plein Covid

Fullsoon prédit le nombre de clients, les plats commandés. Basé sur les données historiques du restaurant, l’outil développé par l’entreprise ajuste les approvisionnements pour éviter les pertes et anticipe la gestion du personnel, en particulier des extras. La start-up prend également en compte les données externes qui peuvent impacter la fréquentation, comme la météo, les manifestations, les évènements sportifs ou culturels…

Ce logiciel est vendu par abonnement aux restaurateurs, à un prix variant selon la taille de l’établissement et le nombre de ses clients. « Sur la quinzaine de restaurants qui ont testé notre plateforme, notre précision atteint 94 % sur le nombre de clients et 85 % sur les plats commandés, assure Hassan-Ali Chaudhary. En moyenne, le restaurateur gagne 6 points de marge, 800 euros par mois sur le gaspillage alimentaire et économise 20 heures sur la gestion et l’organisation. »

Hassan-Ali Chaudhary a eu le déclic pendant le premier confinement en 2020. Placé en chômage partiel par son employeur, il concrétise ce projet qui lui tient à coeur. Ayant remarqué que de grosses quantités de nourriture sont jetées dans les restaurants des hôtels, il ébauche un outil prédictif. Avec cet outil, il retient l’attention de Damien Perrot, le directeur du programme entrepreneurial du groupe Accor. Celui-ci lui octroie une enveloppe budgétaire pour développer l’outil et lui accorde un délai de six mois.

Le data scientist de 26 ans peaufine alors son idée et réalise des tests grandeur nature. Les résultats sont concluants. A la fin de cette « période d’essai », Hassan-Ali Chaudhary est à la croisée des chemins : réintégrer son poste chez Accor ou créer sa propre entreprise. Damien Perrot l’encourage. « Je n’aurais pas soutenu ce projet s’il n’avait pas été mené par Hassan : il est humble, très travailleur et empathique. Quand vous appuyez une idée, vous soutenez une personne et toute la dynamique qu’il génère. » Hassan-Ali Chaudhary choisit l’indépendance. Sa société est officiellement créée en février 2022. (…) Lire la suite sur Business Les Echos

- Advertisement -spot_img

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest article