ven 23 février 2024
7.7 C
Paris

Le groupe Jumeirah compte doubler son portefeuille d’hôtels d’ici 2039

Jumeirah recherche activement des opportunités dans des destinations d'été et d'hiver, des villes phare et sur le marché américain, en lie avec la stratégie Mission 2030 du Groupe.

À lire

2023 fut une année intense pour le groupe Jumeirah avec l’acquisition du Richemond à Genève, actuellement fermé pour une rénovation complète, l’achèvement des résidences du très attendu Jumeirah Marsa Al Arab à Dubaï qui ouvrira prochainement, l’ouverture de Jumeirah Makkah à La Mecque – la première propriété du groupe en Arabie Saoudite – et les rénovations du Jumeirah Dar Al Masyaf, Jumeirah Mina A’Salam, et des Malakiya Villas, à Dubaï.

Jumeirah, groupe hôtelier de luxe membre de Dubaï Holding, a défini des plans ambitieux pour doubler la taille de son portefeuille d’ici à 2030, en s’appuyant sur sa puissance dans les Émirats arabes unis et en développant son portefeuille sur les principaux marchés mondiaux.

Il s’agit notamment de renforcer sa présence en Europe, en capitalisant sur ses établissements à Londres, Capri, Majorque et Genève puis d’acquérir des propriétés de luxe dans d’autres grandes villes, et enfin d’explorer les possibilités offertes par les États-Unis. Le groupe cherchera également à tirer profit du fort potentiel de croissance du marché de l’Asie-Pacifique pour étendre sa portée actuelle au-delà de ses propriétés en Chine, à Bali et aux Maldives.

Mission 2030, une vision mondiale

Si le plan de croissance fait partie intégrante de la stratégie Mission 2030 de Jumeirah, le groupe souhaiter également porter une attention particulière sur l’offre d’expériences exclusives pour les clients et de nouvelles activités annexes pour compléter son positionnement ultra-luxe. Cette stratégie sera lancée en 2024, et comprendra l’intégration du bien-être dans l’ensemble du parcours  client, sur la base des principes de l’apprentissage, de la longévité et de l’inclusion. L’expérience familiale a été repensée en mettant l’accent sur l’éducation, la découverte de soi, la gestion de l’environnement, l’immersion culturelle et les arts.

 

Katerina Giannouka @ credit linkedin

Katerina Giannouka, présidente directrice générale du Groupe Jumeirah, a commenté : « Le monde du luxe continue d’évoluer en réponse à la demande des consommateurs, en particulier des Millenials et de la génération Z. En tant que marque, nous devons continuellement innover afin de rester pertinents.

Mission 2030 est un plan stratégique conçu pour faire évoluer la marque Jumeirah, et passer d’une success story régionale à une position de leader mondial de l’hôtellerie d’ultra luxe.

Ce plan stratégique se concentre sur quatre domaines clés – l’expansion internationale, le développement de la marque et des produits, l’excellence opérationnelle et les activités annexes – avec pour objectif global de doubler durablement la taille de notre portefeuille d’ici 2030 et d’améliorer l’expérience Jumeirah afin de répondre aux besoins diversifiés et en évolution de nos clients. »

Le développement durable fait partie intégrante de tous les aspects de la Mission 2030, et repose sur les trois piliers du groupe : la Planète, l’Humain et la Gouvernance. En mettant l’accent sur la décarbonation des opérations, la conception de bâtiments respectueux de l’environnement, une gestion solide de la chaîne d’approvisionnement, de la diversité et de l’inclusion, Jumeirah s’engage tout particulièrement à préserver la biodiversité, compte tenu de la localisation de ses hôtels dans des écosystèmes fragiles.

 

- Publicité -spot_img

Plus d'infos

spot_img

Dernières infos