Marseille | Castellet Hospitality lève 61,5 millions pour pousser les murs

Décidément, Accor n'est pas seulement un géant hôtelier. La multinationale française est devenue un modèle d'essaimage : nombre de ses anciens cadres et/ou dirigeants deviennent des acteurs, souvent disruptifs et innovants, de l'investissement hôtelier national ou international.

Christian Rousseau et Lars Backhaus, cofondateurs de SONMOO, Eric-Michel OMGBA,  Yann Caillère et Maud Richard chez Alboran, Kasada avec Olivier Granet et enfin, Gilles Larrivé (IAE Paris, INSEAD), fondateur de Castellet Hospitality, ont tous en commun le fait d’avoir été des cadres dirigeants au sein de la galaxie Accor. Bien évidemment, la liste est bien plus longue mais nous nous limitons ici aux dirigeants et fondateurs d’entreprises ou fonds qui ont été placés, récemment, sous les feux de l’actualité en raison de leur développement.

Comme rapporté par Les Echos du 20 octobre 2022 « Castellet Hospitality vient de trouver les moyens de doubler le nombre d’établissements qu’il exploite, en faisant entrer à son capital le fonds d’investissement Three Hills Partners. L’opération s’élève à 61,5 millions d’euros, apportés en capital minoritaire et en prêt d’actionnaire. Elle permettra d’acquérir ou de construire une vingtaine d’hôtels en France. ».

Actuellement à la tête de 1.621 chambres possédées en propre, ses établissements sont exploités en multimarques ( Accor, Louvre Hôtel Group, Marriott et B&B Hotel ).

Là où son ancien employeur cède les « bijoux de la couronne » et accentue la « stratégie de marque », Castellet fait le pari de « ce modèle à l’ancienne » bâti sur la pleine propriété des actifs.

« C’est un modèle solide qui offre une flexibilité en cas de choc », analyse Victor Benazech, directeur des investissements chez Three Hills (…). Pour preuve : en 2020, le groupe est resté profitable en dépit de l’effondrement du marché , et a retrouvé les mêmes performances commerciales d’avant-crise l’année suivante avec un taux d’occupation de près de 70 % (…). Echos du 20 octobre 2022

Pour Gilles Larrivé, le modèle de développement de Castellet Hospitality est conforté par le nombre important d’hôtels familiaux non franchisés: sur ces établissements, l’apport d’une marque reconnue, d’une structure et une montée en gamme constituent souvent le triptyque gagnant.

Avec cette dernière levée de fonds, Castellet Hospitality devient promoteur en construisant deux établissements qui seront opérés sous enseigne Moxy by Marriott à Nice et sous enseigne Greet à Salon-de-Provence !

Plus d’informations sur Les Echos

- Publicité 4 -