sam 18 mai 2024,
15.3 C
Paris

Ouverture, Paris | Ouverture de « Maison Boissière » by BARNES

L’ouverture de Maison Boissière offre une magnifique expérience parisienne. Placée à deux pas du Trocadéro, cette résidence hôtelière est un cocon de confort, mixant les services hôteliers et l’authenticité d’une demeure parisienne, nous y sommes comme à la Maison.

À lire

La Tribune de l’Hôtellerie
La Tribune de l’Hôtelleriehttps://latribunedelhotellerie.com
Le portail francophone dédié aux dirigeants du secteur de l'Hôtellerie Restauration internationale. Une tendance, une ouverture, une nomination ? La Tribune de l'Hôtellerie ! Pour tout connaître, tout voir et tout anticiper. #Actualités hôtelières #Hospitality News #Actualité hôtellerie
Après New-York (LTH , notre édition du 7 mai 2024), Barnes crée l’événement à Paris !
En créant la Maison Boissière, première résidence hôtelière du groupe Barnes, la marque de luxe souhaite offrir à sa clientèle et à tous les amoureux de l’excellence, un lieu de séjour unique, équipé de services hôteliers haut de gamme, reflétant l’art de vivre à la française… Certainement le premier d’une longue série !

 

Une résidence hôtelière de prestige

Au cœur du 16ème arrondissement, à deux pas du Trocadéro, de la tour Eiffel, des adresses incontournables de la capitale et des monuments les plus emblématiques, la nouvelle résidence hôtelière de BARNES offre seize appartements de 45 à 125 m², dont quatre logements exceptionnels avec terrasse et/ou balcon.

Dans un style affirmé Art déco, les appartements ont été imaginés comme des lieux paisibles, chaleureux et uniques, où il fait bon de poser ses valises pour un court, moyen ou long séjour.

Quatre appartements signatures aux noms d’écrivains offrent des prestations uniques :

  • L’appartement Antoine de Saint-Exupéry : 110 m², deux chambres ;
  • L’appartement Ernest Hemingway : 125 m², une chambre, une orangerie, une cheminée, une cave à vin et une terrasse ;
  • L’appartement Sacha Guitry : 95 m², double exposition, fresque dans le salon structure en pierre gravée façon feuilles de palmiers et une terrasse ;
  • L’appartement Jules Verne :  110 m², une chambre et une grande terrasse avec vue sur la tour Eiffel.

Des équipements haut de gamme et des services privilégiés

Chaque logement dispose d’une ou plusieurs chambres avec lit King size, d’un salon privé, d’une cuisine élégante et contemporaine, parfaitement équipée, d’une salle de bains esthétique aux lignes épurées, d’un cellier et d’une cave à vin privative pour certaines.

Les équipements haut de gamme incluent une connexion Wi-Fi, une télévision par câble, des peignoirs et une gamme de produits Sisley.

La restauration est à la demande, soit dans le jardin, soit en chambre. BARNES disposera prochainement d’une nouvelle offre pour changer de la version « classique » du mini-bar, en proposant des produits de qualité, des bocaux, des pâtes fraîches, … et une carte pour commander des repas dans le confort de son appartement.
Enfin, un service de petit-déjeuner gastronomique est assuré chaque matin et se compose de délicieux produits Ladurée, en salon de réception ou dans le jardin à l’italienne.


Une réhabilitation immobilière réussie

Afin de créer sa première résidence hôtelière, BARNES a racheté deux immeubles typiquement haussmanniens. D’un côté, celui situé au 93 rue Lauriston, ancienne propriété d’Hervé de Charrette, homme politique et ancien ministre des Affaires étrangères. Cet immeuble, à l’époque sous bail, était loué par des dignitaires de la chambre de commerce franco-arabe.

De l’autre, l’immeuble du 49 rue Boissière, acquis également par BARNES, était précédemment occupé en lieu d’habitation au rez-de-chaussée et au 1er étage. Les 2ème, 3ème et 4ème étaient loués en bureaux. Cet immeuble a subi deux phases de travaux de surélévation : une dans les années 50 et une autre dans les années 70.

Afin de transformer totalement ces deux immeubles en une résidence hôtelière chic, les travaux ont duré deux ans et demi pendant la période des confinements du Covid-19. Ces deux immeubles indépendants ont été reliés par un jardin commun afin de passer d’un bâtiment à un autre. C’est ainsi qu’est né un seul et même établissement hôtelier, la « Maison Boissière ». L’entrée principale, rue Boissière, n’affiche pas de mention particulière, afin d’assurer la discrétion de cette adresse, où viennent certains « people » pour passer incognito. Un accès est possible par la rue Lauriston, pour les clients déjà installés et n’ayant pas besoin de passer par la réception.

Philippe Daraux, PDG et Designer de Mis en Demeure Décoration
Philippe Daraux, PDG et Designer de Mis en Demeure Décoration

Pour réaliser cette opération, BARNES s’est entouré de Philippe Daraux, fondateur et directeur artistique de Mis en Demeure, et Manon Mallac Koenig, décoratrice, sous la supervision d’Heidi Barnes.

Manon Mallac Koenig, Architecte d’intérieur chez Barnes @ credit linkedin
Manon Mallac Koenig, Architecte d’intérieur chez Barnes @ credit linkedin

Réinventée par les designers Pierre Frey et Braquenié, la décoration de la Maison Boissière s’inspire des atmosphères de boudoirs, de ces lieux de rencontres feutrés aux couleurs profondes et poudrées. Chaque objet a été sélectionné avec soin, autant de détails qui font la grâce d’un refuge parisien.

Communiqué de presse

- Publicité -spot_img
spot_img

Dernières infos