mar 18 juin 2024,
21.4 C
Paris

Ouverture, Vendée | À l’Île d’ Yeu, « La Mission » dernière création des « Hôteliers Impertinents »

Pensée comme un refuge en bord de mer, La Mission est ouverte à l’année pour accueillir Islais et vacanciers dans une atmosphère chic et facétieuse. De par ses nombreux espaces et ses différentes expériences, La Mission se découvre au fil de la journée et des saisons. Cette toute nouvelle destination, est un lieu de vie, d'accueil et de partage. Elle s'adresse aux amoureux de l’île d'Yeu . A ceux qui le sont depuis toujours et à ceux qui le deviendront en séjournant ici. Ne dit-on pas « Oya deux jours, Oya toujours » ?

À lire

La Tribune de l’Hôtellerie
La Tribune de l’Hôtelleriehttps://latribunedelhotellerie.com
Le portail francophone dédié aux dirigeants du secteur de l'Hôtellerie Restauration internationale. Une tendance, une ouverture, une nomination ? La Tribune de l'Hôtellerie ! Pour tout connaître, tout voir et tout anticiper. #Actualités hôtelières #Hospitality News #Actualité hôtellerie

Le groupe parisien les Hôteliers Impertinents prend le large et s’amarre à l’Île d’Yeu en inaugurant sa 1ère adresse de villégiature : La Mission à Saint-Sauveur.

Niché dans le bourg de Saint-Sauveur (carrefour et point culminant de l’île), l’hôtel 4 étoiles décline 22 chambres dont 5 Suites, alliant confort et authenticité ; un restaurant pour partager des recettes aux couleurs locales élaborées par le Chef Thomas Gibert, un Spa Nuxe,  une piscine extérieure, deux bars (un rooftop et un bar à rhum), une salle de séminaire ou encore un jardin de 4000m2. La décoratrice Pauline d’Hoop et le paysagiste Olivier Riols ont contribué à recréer un univers à la fois élégant et joyeux, naturel et coloré, tout en conservant l’âme des lieux.

« Les espaces communs affichent une esthétique assumée, mêlant couleurs fortes, imprimés facétieux et matières nobles pour un mix and match chaleureux et accueillant. Les chambres conservent une base sage en lambris blanc,rehaussée de couleurs joyeuses et twistées de mobilier chiné,rappelant les maisons de famille de notre enfance » Pauline d’Hoop – décoratrice

Au large des côtes vendéennes, l’Île d’Yeu est un territoire préservé et propice à la rêverie. Ses lieux-dits aux surnoms imagés et ses ports de pêche partagent leurs histoires entre landes et criques sauvages, falaises altières et longues étendues de sable blond.

C’est ici que deux Islais de cœur, Michel Delloye et Jacques-Olivier Larant, fondateurs des Hôteliers Impertinents, ont redonné vie à un lieu emblématique et intergénérationnel du joyau de l’Atlantique.

« Nous aspirons à un rêve commun : celui de créer un lieu intemporel, authentique et généreux où chacun puisse venir à tout moment de la journée pour partager son amour de l’Ile d’Yeu » précisent Michel Delloye et Jacques-Olivier Larant – fondateurs des Hôteliers Impertinents.

Plus d’informations, cliquez ici communiqué de presse intégral

- Publicité -spot_img
spot_img

Dernières infos