dim 16 juin 2024,
13.6 C
Paris

Prospective | Les groupes hôteliers, futurs « tourneurs » (de concerts) ?

Les groupes hôteliers futurs tourneurs /bookers ? Prospective !

À lire

La Tribune de l’Hôtellerie
La Tribune de l’Hôtelleriehttps://latribunedelhotellerie.com
Le portail francophone dédié aux dirigeants du secteur de l'Hôtellerie Restauration internationale. Une tendance, une ouverture, une nomination ? La Tribune de l'Hôtellerie ! Pour tout connaître, tout voir et tout anticiper. #Actualités hôtelières #Hospitality News #Actualité hôtellerie

Dans les années 60 et 70, les grands hôtels étaient les arènes des plus grands spectacles (on pense notamment aux combats de boxe organisés au Caesar Palace à Las Vegas) ou  proposaient une véritable scène reconnue (le Club Moustache du Méridien Etoile), leur assurant non seulement une grande visibilité/noriété mais également des recettes  confortables et récurrentes (participation à la billetterie) et, par ricochet, des revenus hébergement ou restauration plus ou moins conséquents !

Les effets de la tournée mondiale de Taylor Swift (RMC, Orange…)  ou de Coldplay  (Newsday.fr) semblent, au minimum,  aussi bénéfiques que les JO Paris 2024 et surtout, ces événements profitent, à la marge, aux hôtels de luxe et mieux encore, ne nuisent pas à leur activité habituelle !

Dernier effet de l’intégration culturelle dans un groupe, elle permet de capter la génération Z centrée autour de la culture (en premier lieu la musique) et des loisirs !

… les consommateurs issus de la génération Z partagent des caractéristiques communes et relativement uniformes – un mode de vie centré autour de la musique, Internet, le smartphone et les loisirs notamment –  Source The Conversation

Alors, peut-on imaginer à terme qu’une chaîne hôtelière, implantée internationalement, devienne « tourneur », intermédiaire entre le producteur et l’artiste ? 

Certains groupes hôteliers préfèrent investir dans la gestion des infrastructures (salles de spectacle et de concert). Cependant, dans un contexte de notoriété de marque et « d’asset light », peut-on imaginer un hôtelier-tourneur ?

L’implantation mondiale des groupes et leurs importantes capacités « MICE » nous donnent le droit d’y réfléchir.

Aujourd’hui, de Dubaï à Los Angeles, les groupes optent pour une entrée, dans leur capital de certains artistes pour « doper » leur marque, leur visibilité (on pense à SBE avec Marc Anthony- notre édition du 19 janvier 2024) ou utilisent les services des artistes pour des collaborations ou pour un événement (fin janvier 2024, concert de Beyoncé pour l’ouverture du dernier Jumeirah – Source 20 Minutes). Entre théâtre, musique et autres événements culturels, l’horizon semble propice notamment avec la réelle appétence de la génération Z comme mentionné ci-avant.

Alors, quel sera le premier groupe à s’improviser tourneur  ? À suivre.

- Publicité -spot_img
spot_img

Dernières infos