sam 26 novembre 2022
8.6 C
Paris

La mairie de Paris crée une taxe sur les terrasses chauffées, alors que celles-ci ne sont plus autorisées

La taxe aurait été vue d'un très bon œil un an en arrière, mais aujourd'hui, elle suscite l'étonnement voire la colère. Comme l'explique Le Parisien, le Conseil de Paris a adopté une taxe pour punir les patrons qui disposent sur leurs terrasses de braseros ou de radiateurs infrarouges afin de réchauffer leurs clients en plein hiver. Problème, ces dispositifs chauffants sont déjà interdits… depuis le 31 mars dernier.

Must read

Un règlement est en outre très dissuasif sur le sujet, celui des étalages et terrasses (RET), puisqu’il punit tout contrevenant à une amende pouvant aller jusqu’à 1.500 euros voire 3.000 euros en cas de récidive. L’autorisation de la terrasse du lieu en question peut même être suspendue.

Problème, selon la municipalité, certains patrons de bars et restaurants continuent de les utiliser et ils sont même ressortis depuis quelques jours, la tombée de la nuit se faisant de plus en plus tôt. (…) Lire la suite sur Capital

SourceCapital
- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »